Paroles "#SNTL" - Rohff

Moi je n'suis pas jnouné, les jnouns m'ont dans la peau
Dans l'putain d’boule du rap français, j'ai planté mon drapeau
Trop cramé, même ton rob' m’a déjà vu quelque part
Ton marabout fait le cowboy, j'sortirai pas d'ton cauchemar
Que les te-traî, meurent de regrets
C’est le padre, nique ta madre
On va le marbrer pour de la vraie
Cheval cabré, frappe cadrée
C’est le rappel, je suis navré
Les rageux se voilent la face
Les Vigipirates ont de quoi s'alarmer
J’ai pas d’égal
Qui veut la place de l’Étoile sera face à ma grande armée
Hashtag SNTL, hashtag Surnaturel, hashtag blasé du game
J’serre les même gow comme sœurs jumelles
J’tromperai pas mes fidèles tant qu'j'me ferai pas cocu moi-même
Je fais plus Planète Rap parce qu'en vérité j’ai la flemme
J'vais cartonner comme au stop car
Faut juste kicker comme un hagar
Le mauvais œil a un coquard
J'redonne seconde jeunesse aux cougars
Toujours au sommet, je fascine plus d’un montagnard
Mon cœur un diamant taillé par des coups d'poignards
[?] bat les illes-cou de ton vaudou
Égorger des poules ou renverser du sang sur le crâne d’un cadavre hindou
Ou d’une tombe de Cotonou
On craint que Dieu, on croit en nous
Remballez vos fétiches, d'après quelques bitch, vous bandez mou

'Rém-'anrg at qu'-in
#SNTL, c'qui s’passe est surnaturel
#SNTL, c'qui s’passe est surnaturel
Surnaturel, surnaturel, surnaturel, surnaturel

La folie prend mes frères, pas d’pompiers en enfer
J'ai la peur d’un père du-per
Face à la débauche d’un monde pervers
J'ai appris à nager dans la de-mer
Traqué par les djinns des mers
Dangereux respectueux, j'pourrais enlever v'la les jeans des mères
L’estomac du peuple disséqué comme en cours de science
Les pauvres accroupis face aux riches en plein jouissance
Sacrifice humain, guelek pour obtenir la chance
Cérémonie occulte dans les loges de la finance
Sheitan récompense, blasphémateurs lui prête allégeance
Et les mène à des [?] influence
Grosse voix de bonhomme, cette beauté possédée tape une se-cri
Prisonnier d’un marabout, sous son boubou un gros illet-bi
Tah le grigri, de la Guinée-Conakry
Goro toi trop aigri, j'me retourne t’as trop maigri
Héritage de Madiba, rebelle comme Anelka
Au bled accueil de chef d’État
Le game mange que des panenka

'Rém-'anrg at qu'-in
#SNTL, c'qui s’passe est surnaturel
#SNTL, c'qui s’passe est surnaturel
Surnaturel, surnaturel, surnaturel, surnaturel
Surnaturel, surnaturel, surnaturel, surnaturel

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Housni M'Kouboi, Anibie Bolete-Bate