Paroles Il fait chaud

Le - Par .

Il fait chaud (il fait chaud)
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

Il fait chaud
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

C'est l'été, c'est bon la température va monter
Voilà les beautés, les décolletés
Les nouvelles modes sexy (hum!)-Serrées
Les faits-divers, les Boom-Boom de quartier
Zoom, gros-plan de la tête aux pieds
Les petits, les grands veulent peser
Les bruits de bécane se précèdent
Les marques, les sapes se succèdent
Y a des coupes nettes sur les mecs, en quête
D'un biz ou d'une bonne fête
Aux pieds j'ai mes blanches baskets
En main une fraîche canette
Clair, classe, est mon survêt
Mon air est angélique
Mais j'ai sous ma casquette une vision diabolique
Ah! Passi apprécie quand se vantent les vertus
Tous les corps et superflus, nos vues sont braquées dessus
Sous tes lunettes admire les gos, quand (ouais, ouais)

Il fait chaud (il fait chaud)
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

Il fait chaud
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles) (ouais, ouais)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

C'est comme ces dimanches au parc, au lac, avec les mamzelles
Les mecs ont la Santé, font un break et font du zèle
Ceux honnis à Osny, ou qui ont "Fleury" dans les Bois d'Arcy
Re-goûtent petit à petit, aux plaisirs de la vie
Pique-nique, brochettes grillées, puis poulet torpillé
Y a les copains, les copains des copains, et à la fin, on est plein
Les Papas pleins au rhum, roupillent, font la sieste sous soleil
Les Mamas surveillent leurs filles. Et malgré les conseils
Elles tombent dans les vices des malins, dans les toiles qu'ils tissent
Tandis que les tam-tams retentissent, ces fleurettes fleurissent
Toutes veulent être bonnes, mignonnes, pour aller biguiner
Elles veulent bouger et sont tentées, même par un Paris pollué
Pour ça les mecs il faut de l'essence dans le cabriolet
C'est la pénurie, mais aussi la saison des gens cambriolés
Qui ne fait pas tout pour s'envoler, rouler et se la couler douce
Une beauté à ses côtés, quand

Il fait chaud (il fait chaud)
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille) (ouais, ouais)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

Il fait chaud
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles) (ouais, ouais)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

Pectoraux + gros kilos = stoko en maillot
Pour la maille certains biznessent ou travaillent même au Mc Do
D'autres tapent foot et basket sur des terrains en gravier
Tandis que le marchand de glace passe
Les petits ne tiennent plus en place
"Mamako Makossa", l'été est là, c'est comme ça
Bizness, Bouyave, Boisson, tu sais les 3B c'est ça
Les lolitas sont speed, la tendance est humide
37°2 à l'ombre, le soleil surplombe
C'est l'été, ça circule, sur les filles, ça fabule
Canicule, l'ambiance est bonne, je suis avec mon groupuscule
Le bitume brûle, le téléphone sonne, les soirées se calculent
Arcade, Formule 1, dans les tel-ho du ghetto

Il fait chaud
De Viliers-Garges-Sarceles
Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille (il fait chaud)
Il fait de plus en plus chaud

Il fait chaud
Il fait de plus en plus chaud (de Viliers-Garges-Sarceles)
Il fait chaud (à Paris Porte de la Chapelle, Lyon et Marseille)
Il fait de plus en plus chaud (il fait chaud)

37°2 à l'ombre et le soleil surplombe
Han, ouais, ouais
L'altesse, le double S, ouais

Lyrics © DELABEL EDITIONS

Passi Balende, Liam Farrell, Said Nassih