Paroles La rouille

Le - Par .

Te souviens tu d’avant?
D’avant que la rouille nous ronge,
D’avant qu’elle passe sur notre amour,
Comme un sursis qui se prolonge?

Te souviens-tu du temps,
D’avant qu’il oxyde les beaux jours?
D’avant que l’acide nous éponge,
Et qu’on ne s’aime plus mon amour?

C’était d’avant la rouille,
Qu’elle nous sèche, qu’elle nous souille.
C’était d’avant l’acide,
Qu’il nous mouille, qu’il nous ride.
Te souviens-tu d’avant?
Te souviens-tu d’avant?

Te souviens-tu encore,
D’avant que le sel nous démange?
D’avant qu’il flétrisse nos corps
Jusqu’à haïr, qu’ils se mélangent?

Tu te souviens bien sûr,
D’avant l’érosion de nos sens,
Qu’on en ressente même plus l’usure,
Pour faire place à l’indifférence.

C’était d’avant la rouille,
Qu’elle nous sèche, qu’elle nous souille.
C’était d’avant l’acide,
Qu’il nous mouille, qu’il nous ride.
C’était d’avant,
C’était d’avant le sel,
Qu’il nous fane, qu’il nous tanne?
C’était d’avant l’usure,
D’avant qu’elle nous condamne.
Te souviens-tu d’avant?
Te souviens-tu d’avant?
Te souviens-tu d’avant?

Te souviens tu d’avant?
D’avant que la rouille nous ronge,
D’avant qu’elle passe sur notre amour,
Mon amour

C’était d’avant la rouille,
Qu’elle nous sèche, qu’elle nous souille.
C’était d’avant l’acide,
Qu’il nous mouille, qu’il nous ride.
C’était d’avant,
C’était d’avant le sel,
Qu’il nous fane, qu’il nous tanne?
C’était d’avant l’usure,
D’avant qu’elle nous condamne.
Te souviens-tu d’avant?
Te souviens-tu d’avant?

Lyrics © ATLETICO MUSIC, PASCAL OBISPO

Lionel Florence, Pascal Obispo