Paroles "Tchibili-Tabala" - Niska

Mon seille-o, mon fusil, mon fils
Mes frères, ma mère c’est mon amour
Si mon business marche plus, ma vie
J’irai braquer tous les jours
J’entends des fils de pute
Qui veulent salir mon parcours
Skaodi, je n’t’oublie pas
Je pense à toi tous les jours
Y’a que du pain dans les fours
On crève la dalle comme au Darfour

- Putain c’est pas vrai… Ouais?
- Ouais c’est Gozi là
- Ouais allô pélo, ouais
- Ouais Koro fallait qu’j’te dise là
- Ouais j’suis en cabine là j’te rappelle négro
- Nan mais attends t’as vu ça où là?

Python, Beta, Corbeau, Charlie, Delta, Charlie
Un keuf c’est un keuf
Un neuf c’est un neuf
Une meuf c’est une meuf
Vas-y ne paye pas ta dette
Et ta meuf sera une veuve
RER D, on tire l’alarme
Evry - Courcouronnes
Les diamants du Congo, du Zaïre
Seront bientôt sur ma couronne
Et j’les vois danser comme moi
J’les vois chanter comme moi
J’suis tellement loin, mon prochain texte
J’l’écris sur des fesses

Ketama est dans la massa
On contrôle la zone comme la NASA
Quand elle arrive elle est anale
Quand tu la sniffes elle est nasale

Vrai charognard, j’suis dans les airs
Mes coqs dans la basse cour
Je ne verse plus mes larmes
J’ai perdu des proches
Des vrais dans mon parcours
Kalaché comme à Marseille
Et j'ai gardé mon pompe comme un charo
91 Essonne-Geles
Deux mille ze-quin on est paros

Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tchibili, Tchibili
Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tabala, Tabala

Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tchibili, Tchibili
Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tabala, Tabala

Je fréquente souvent les mosquées
Où sont cachés les imams Noirs
Je n’dirai qu’la vérité
Le monsieur m’a dit “fais-la savoir”
J’ai vu des jolies demoiselles
Malheureusement faire le trottoir
Maman je n’veux plus qu’tu pleures
Je vais revendre tous les mouchoirs
Des proches ont perdu la santé
Des proches ont perdu la te-tê
Quand un fou te parle
Bah quelque part, y’a d’la vérité
Sarkozy ramène la CC
Et c’est Hollande qui tape dedans
L’Afrique ne brillera plus jamais
Kabila vend tout les diamants
Et j’les vois braquer comme moi
J’les vois voler comme moi
J’suis tellement haut qu’leur meilleur texte
Vaut le plus nul d’mes textes
Les babtous frisent leurs cheveux
Les négresses font faire des tissages
Vendre de la blanche et du doré
Font avancer le métissage
J’ai perdu du temps
J’ai perdu des gens
J’ai perdu d’l’argent
Je ne mange plus de porc
Mais à six du matin ils me livrent du jambon

Ketama est dans la massa
On contrôle la zone comme la NASA
Quand elle arrive elle est anale
Quand tu la sniffes elle est nasale

Vrai charognard, j’suis dans les airs
Mes coqs dans la basse cour
Je ne verse plus mes larmes
J’ai perdu des proches
Des vrais dans mon parcours
Kalaché comme à Marseille
Et j'ai gardé mon pompe comme un charo
91 Essonne-Geles
Deux mille ze-quin on est paros

Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tchibili, Tchibili
Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tabala, Tabala

Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tchibili, Tchibili
Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala, Tchibili-Tabala
Tabala, Tabala

Lyrics © Universal Music Publishing Group

JOSUA COCO, GEORGES DINGA PINTO