Paroles Pour ceux qu'on aime

Le - Par .

Des cités d'or et de fer, des géantes aux cent bras
Aux quatre coins de la Terre, on ne plaisante pas
Il faut faire et défaire et ne penser qu'à soi
Des milliards de solitaires, ça ne s'invente pas

Et moi je traine mon anonymat
J'essaie quand même de toucher du doigt
La chaleur humaine qui a pris le froid
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Aussi haut que l'Himalaya
On élève des tours et des maisons sans toit
Y a pas de neige éternel sous ces fenêtres-là
Alors on change de chaîne, c'était quoi déjà?

Et moi je traine mon anonymat
J'essaie quand même de toucher du doigt
La chaleur humaine qui a pris le froid
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime, une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Emilie Sattonet, Jean-Karl Lucas