Paroles Batman

Le - Par .

Nouveau cycle, nouveau départ
L'esprit vainqueur c'est de ne pas regarder derrière soi
Oui, c'est vrai, j'ai pas grandi dans la soie
Plutôt dans la foie, le zga, j'ai même du prendre du Xanax
Heureusement que j'ai une mille-fa
Grâce à Dieu je ne suis pas seul, t'as qu'à demander à Mirsa
Nique sa mère les fils de pute, je suis désolé pour l'insulte
Mais quand la colère m'attrape, elle me lâche plus comme un pit
Argh! L'histoire de ma vie, tu la vois à travers mes clics
Je ramène les ténèbres, comme le soleil, mes ennemis s'éclipsent
Je regarde cette jeunesse complètement débile
L'argent (?) que dans une chicha pomme et une biatch de té-ci
Dans la vie j'ai déjà tout vu, sauf ma réussite
Un négro riche de Paris jusqu'en Afrique, pour moi c'est possible
De mes rêves je m'éloigne, je voulais devenir une étoile
J'ai les yeux fermés comme mon poing en l'air dans un gant de cuir noir

Le poing serré, les dents serrés
Frère incarcérés, c'est plus la peine d'espérer
Le moteur a serré, nos âmes sont bonnes qu'à errer
Cette femme je voulais la serrer, la vis était trop serrée
Le poing serré, les dents serrés
Frère incarcérés, c'est plus la peine d'espérer
Le moteur a serré, nos âmes sont bonnes qu'à errer
Cette femme je voulais la serrer, la vis était trop serrée
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman

Tu me vois sur les nerfs, tu me proposes un verre mais je ne bois pas
J'ai les pieds sur Terre, mais j'ai la tête dans les nuages
Si t'es jaloux de moi, trop naïf, je ne le vois pas
Derrière ma part du gâteau, plus de problèmes que de gent-ar
J'ai survécu à l'insurmontable
J'ai fait les cent pas, survolté contre moi comme un Yakuza
Anti-système j'étais, comme une voiture péta
Toujours le visage sombre au milieu d'une ambiance de fêtard
Je suis dans l'époque des loves, finie l'époque des lovers
Je suis pas (?) mais depuis tu filmes comme Danny Glover
Je t'envoie un bouquet de fleurs, je dois me faire pardonner
Tu ne te laisses pas faire, j'aime quand tu te fais désirer
Je pousse un rire, parfois la vie c'est mystique
J'ai un sourire jusqu'aux oreilles lorsque le moment est critique
C'est ma façon de gérer l'angoisse, les problèmes qui s'entassent
Les potes au hebs, et j'en passe (les potes au hebs, et j'en passe)
C'est ma façon de gérer l'angoisse, les problèmes qui s'entassent
Les potes au hebs, et j'en passe (les potes au hebs, et j'en passe)
Animal blessé, les Hommes sont loin dans l'anarchie
Je me sens quarna par cette oligarchie, c'est du gâchis

Le poing serré, les dents serrés
Frère incarcérés, c'est plus la peine d'espérer
Le moteur a serré, nos âmes sont bonnes qu'à errer
Cette femme je voulais la serrer, la vis était trop serrée
Le poing serré, les dents serrés
Frère incarcérés, c'est plus la peine d'espérer
Le moteur a serré, nos âmes sont bonnes qu'à errer
Cette femme je voulais la serrer, la vis était trop serrée
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman
Dans le gouffre j'aperçois la lumière comme celui qu'a failli tuer Batman