Paroles Panam Boss

Le - Par .

Voilà le nouveau missile scud, frère je suis le Boss du Nord au Sud
Tes disques se vendent pas, fais des reprises de mes tubes
Quatre fois j'ai fini en taule, j'ai jamais eu de bon baveux
Mes petits passent en radio, tes grands passent aux aveux
Teman-par à Miami car je fais des concerts là-bas
Mais je préfère investir au bled car j'ai de la famille là-bas
Trafic de stupéfiants sur mon casier judiciaire
Nique sa mère le commissaire et son salaire de misère
J'ai différentes filles avec différentes mères
Et comme j'ai plein de billets de cent elles m'appellent "Père vert"
J'entends ce clash sur toi partout sur les ondes
Mais comme un appel à la mosquée, tu peux pas répondre
Contrôle de keufs, nique ta mère j'ai pas mes papiers
Inculpé, toi y a qu'à la salle de sport que t'as un casier
À Paname toutes les michtonneuses te le diront mon frère
Y a pas qu'au tabac qu'on gratte un millionnaire!
Que l'Sept-Huit m'en soit témoin, je suis pas d'une famille aisée
Je suis plus cramé qu'un poulet braisé, va te faire baiser!
Contrôle abusif, je baise l'État sans préservatif
Mes rebeux trouvent ça jouissif

Tu peux me voir au fond de la boîte, bouteille de champ's
Je mets le rap à quatre pattes, bienvenue sur la piste de danse
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
Tu peux me voir au fond de la boîte, Rolex en or
Les haineux parlent mal car ils sont restés dehors
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss

Salope! Numéro un au top, t'étais même pas installé
T'étais bon qu'à gratter des clopes, je vais t'apprendre à bien parler
Ça te choque, sale fiotte, je vais me faire retweeter par toute ta team
T'existais ap', on était double disque de platine
J'allume un cierge car ce soir on claque des sommes astronomiques
Avoue que t'es vierge, bouffonne! Que sur ton signe astrologique
Trop souvent ceux qui ont une vie de clebs deviennent des bandits
En effet, vaut mieux un fils au hebs qu'une mère qui mendie
On est prêts pour faire la guerre, tout le monde à terre
Faire parler le fer, un bout de métal sur les lombaires
S.N.I.P. Boss de Paname!

N.I.R.O. Street Lourd, à Paname on est les Big Boss
Dites aux MC's d'enlever leur bouche de la bite à Rick Ross
Demande à la rue qui contrôle le putain de réseau
On sait où sont les vraies sommes
On sait qui sont les vrais hommes
Cliquez cliquez au lieu de critiquer, faites du biff, c'est pas compliqué
Je baise le game sans faire exprès comme quand je pars avec ton briquet
Mets-les tous sur le putain de passage clouté je vais tous les shooter
Y en a qui sont faits pour être vus, je suis fait pour être écouté
Qui peut se vanter d'avoir eu ma peau en featuring?
À chaque combat, je suis le dernier à sortir du ring
Comme un tron-pa, je me trompe pas, je fais que des tueries
Complètement débile qui veut me voler mes billes?
Je suis le meilleur ils le savent, je suis pas un enfoiré de puriste
Soutenu par les braves, je recevais des lettres de Fleury
Ghetto soldat, la foi, la folie et la furie
Fouiny Baby, N.I.R.O. zeubi

Tu peux me voir au fond de la boîte, bouteille de champ's
Je mets le rap à quatre pattes, bienvenue sur la piste de danse
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
Tu peux me voir au fond de la boîte, Rolex en or
Les haineux parlent mal car ils sont restés dehors
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss

La-la-la-la l'argent fait oublier la race, à Paris
Un Arabe pauvre reste un Arabe, un Arabe riche ça devient un Qatari
Moi j'aime les rageux, ils ne font que leur devoir
J'offre une Rolex aux autres MC qu'ils soient au courant de mon heure de gloire
Balancez les bombes et donnez-moi le brassard
Libérez les ondes et parlez de Kinshasa
Venez pas nous gronder, on n'est que des poissards
Venez pas nous plomber, on n'est que de passage
Si vous tombez, évitez le plaquage
Baladez les condés, évitez le placard
Tout le monde est plombé, tout le monde est comblé
Tout le monde est con, fais le compte, c'est le black-out
Les derniers dans l'arène sont les premiers en tchatche
Moi j'ai tout-tout parié sur moi-même comme le Gitan dans Snatch
Je le jure sur la tête des gosses que du Congo j'me téléporte
Et mais coño ton style est bof, Kinshasa on est les boss

Zappe mon putain de couplet, t'auras plus besoin de dentiste
Écoute mon rap de baisé, fêlé produit par des autistes
J'ai brisé mes chaînes chienne, je traîne avec mon paquetage
Nique sa mère la rue, la vraie, mon frère ici y a pas de stage
Fous le dawa dans le club, tu fous le dawa dans le vide
On a rempli des salles frère, avant de remplir son bide
Je fais dans l'humanitaire, rap de handicapé
Coupez-moi la langue et même sans ça je vais vous épater
'tain j'ai trop la dalle envie de grailler des MC
Pourquoi nous défier? Pas la peine imbécile
Je suis pas dans la compèt', mais dans les pépettes
Chehel ta télé, tape-toi nos têtes
Rap tah la dalle, on te laissera peut-être un os
Ton rap n'avance pas, je sais pas, fais-lui les cosses

Tu peux me voir au fond de la boîte, bouteille de champ's
Je mets le rap à quatre pattes, bienvenue sur la piste de danse
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
Tu peux me voir au fond de la boîte, Rolex en or
Les haineux parlent mal car ils sont restés dehors
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss

À Paname on est les boss, c'est nous les stars
Neuf-Trois fait cavaler les cops, sont où les chtars?
Rien que j'allume tous ces rappeurs et les pompiers peuvent rien faire
Comment bâtir un empire quand t'es entouré de mange-pierres?
Ta vengeance marque la foule, t'as tiré sur ton poto
T'as des gentils discours, on a de violents propos
Baby-baby no more, ou baby-baby donne-moi
Non non l'amour rend pas aveugle, on t'as juste baisé dans le noir
T'es en galère de plaquettes? Braque l'épicier du coin
Si t'es en galère de hassanats, braque la Nuit du Destin
Je suis le Boss du Neuf-Trois, j'ai des punchlines de bâtard
Je suis le rappeur préféré de tes grands frères au placard

Prof de ma génération, les autres en apprentissage
Trop de meufs racontent de la merde, les culs remplacent les visages
À quoi bon sert de nous clasher? Je suis aussi sale que la Seine
Moi quand j'envoie des piques, ça me fait rentrer de la SACEM
Le rap français m'a saoulé, à croire que c'est tous des pochetrons
Je voulais être un hlel, j'ai un caractère de cochon
Du hebs, du rap j'en ai trop fait
Soulève les 'tasses et les trophées
J'ai tellement de haineux sur mes côtes, toi-même tu sais qu'on est cotés
Elles remixent comme des DJ, au lit ne savent que hoster
J'accouche pas dans ma dépo' car je ché-cra à côté
J'ai chatouillé mon étoile depuis que je vise les gratte-ciels
Chez nous les peines sont salées, la juge a mis son grain de sel

Tu peux me voir au fond de la boîte, bouteille de champ's
Je mets le rap à quatre pattes, bienvenue sur la piste de danse
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
Tu peux me voir au fond de la boîte, Rolex en or
Les haineux parlent mal car ils sont restés dehors
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss
À Paname on est les boss, À Paname on est les boss

Lyrics © Universal Music Publishing Group, BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE), TREZ RECORDZ, MYCLASSIC PUBLISHING, BOMAYE MUSIK PUBLISHING Ltd, NEMESIS EDTIONS, HENIJAI MUSIC, MEZOUED RECORDS, BMG Rights Management

BACHIR BACCOUR, FABRICE AYEKOUE, HAKIM MOUHID, KEVIN NKUANSAMBU MIAHUMBA BWANA, LAOUNI MOUHID, NORDINE BAHRI, RYAD SELMI, SULTAN TALOU, YOUSSOUPHA MABIKI