Paroles Belvé

Le - Par .

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Deuxième album on envoie la purée, bande d’enculés
Album censuré, flow de taré
Tous ces p’tits dans l’rap vont m’appeler m’sieur l’curé
Appellation contrôlée d’origine immigration
Si tu veux m’cuisiner faut enlever les lardons
Si t’aimes les penne t’aimes la pénétration
7.8, Ppes-Tra, à l’opposé jusqu’à Sartrouville
Arrêtes, bref on est doués, j’ai pas sauté d’classe mais la prof j’l’ai fourrée
Toujours chargé, contrôle, police
Pas diplomatique, moi j'ouvre pas la fenêtre
Henijai, Kantiz Records remballe tes prods tu n’es pas d’notre ressort

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Casablan-cartel, technique de dard-blé on va t’enterrer
Laisse-les danser, c’est bientôt fini
J’plombe l’ambiance dans ma tête c’est la Syrie
On est doués, impossible de nous douiller
Tu nous compares à des ricains, approche j’vais t’faire sucer l’Africain
Les rappeurs sont trop obsolètes
J’ai trop la dalle je ne laisse que des squelettes
Demande à ton carca jet à Karash
Ta vie est moins chère que mon putain d’Kalash
Famas, Famas, j’te nique ta race
Prépare ta chatte voilà les chiens d’la casse
A la la Youv' toujours pour la route, visez vaseline, Tiger Wood

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Les keufs nous cherchent tu nous connais
Y a pas qu’en hiver qu’on traîne avec des gros bonnets
Ouais avec le temps j’crois qu’on a trouvé la monnaie
Fouiny Fouiny Babe, Canardo, tu nous connais
Banlieue Sale, on fait du lourd ils s’demandent d’où on sort
J’écrivais du sale, en bas d’ma tour sans penser aux disques d’or
Versace Versace Versace Versace des sacs à l’arrachée
On fait du biff et ces négros sont fâchés
J’crois qu’en cellule ces bolosses prennent des cachets
(Versace Versace) Versace Versace, majeur en l’air index sur la gachette
Nouveau Hakim et les rageux vont rager
C’est du lourd et j’pèse mes mots #Sachet
J’fais plus de biff que le ssiste-gro de ton ssiste-gro et ouais donc nique ta mère gros
Fouiny Babe flow nitro gué-dro sahbi y a qu’les WC qui me détrônent
Quand les vrais parlent, les rageux suivent, récidivent
Ouvre ta bouche on va t’niquer ta mère on te piétine Henijai on lessive, skurt

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Y a d’la Belvé on est nien, oh
Y a du Ruinart pour les tchoins, oh
J’ai les yeux rouges Louboutin, oh
Elle a plus rien qui m’retient, oh

Lyrics © Universal Music Publishing Group, BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE), BMG Rights Management

LAOUNI MOUHID, REYNALD SALIMIER, HAKIM MOUHID, JEAN ALBERT SALIMIER