Paroles Au pied de mon âme

Le - Par .

Je me suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traîtres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
Mais j'laisse du silence, j'te réponds
Le poids des larmes t'étouffer

La vérité c'est que j'ai grandi avec mes passions
Que j'ai donc pas vu le temps passer
Que mes souvenirs se sont entassés
J'ai plus d'mille ans, j'ai eu dix vies
Quand j'fais le bilan de la naissance de mon fils
Au décès de Lady V
Tout ne fut pas tout noir, tout blanc
Mais plutôt entre flingue et rose
J'ai foiré tant de choses ouais
Réussis tant de fois
La peur de l'échec, de me décevoir comme plus grande névrose
J'ai fait de la merde mais j'ose te dire : "Plus jamais sans toi"
À l'aube du demi-siècle, j'cours plus les victoires non
J'sais qu'elles m'ont trop coûté, gagner à m'en dégouter
J'ai dû louper vos regards, trop de fois je m'en excuse
Aujourd'hui, j'les veux tous en exclu

Je me suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traîtres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
J'te laisse en cadeau mon silence
Et le poids des larmes
Je suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traîtres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
Mais j'laisse du silence, j'te réponds
Le poids des larmes t'étouffer

Jamais baisser les bras devant l'adversité
La tête haute j'ai encaissé les drames
Ouais cent fois ressuscité
Bien loin du game et des clashs fils
J'reste inclassable, pas d'punchlines, que des textes
J'ai pas le temps de me rouler dans le bac à sable
Fais peur aux p'tits, illusion d'optique
T'envois l'avion dans les tours, t'es pas dans le cockpit
Si j'prends la plume aujourd'hui, c'est pour que mes erreurs soient posés sur papier
J'ai tenté trop de fois de nager où j'avais pas pied
Pas toi? Moi si
Y aura pas de déni cette fois-ci
Pas d'échappatoire facile, j'reste assis
J'suis serein, peut-être pas assez
Mais bon tu sais on parle pas de son passé, on s'en sert
J'ai su rester sincère, s'agit pas de doubler, voici
Mon père nous a quitté
Famille décapitée
J'viens pas pleurer
Mais j'suis conscient que le brassard du capitaine
Il faudra bien l'assumer, pas faire de faute assurée
Rester focus pour ma mère à l'heure de la cinquantaine

Je suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traitres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
J'te laisse en cadeau mon silence
Et le poids des larmes
Je suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traitres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
Mais j'laisse du silence, j'te réponds
Le poids des larmes t'étouffer

J'ai fini de faire mon Mea Culpa, les miens savent
C'est bien mieux que de plaider non-coupable avec les mains sales
Je suis en paix avec ma conscience, en pleine confiance
C'est le privilège de l'âge, j'suis pas dans le game je me fous de ce qu'on pense
Demain c'est tout droit
C'est loin mais c'est tout droit
Ça va être long?
Ben c'est tant mieux, moi si j'mens, qu'on me foudroie
Demain, ça sera juste toi et moi jusqu'au bout
Rempli de joie, de tes larmes
Mon amour vient t'assoir au calme
Au pied de mon âme

Je suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traitres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
J'te laisse en cadeau mon silence
Et le poids des larmes
Je suis assis au pied de mon âme
Pour faire le bilan, les traitres y ont tenté de scier mon arbre
Je ne sais pas si j'ai eu vraiment le choix des armes
Mais j'laisse du silence, j'te réponds
Le poids des larmes t'étouffer

BRUNO LOPES