Paroles Avec Le Coeur

Le - Par .

Algérie, 8 juillet 1986 me voila venue au monde.
Un an plus tard direction les bidons ville,
La France et la froideur de ce monde.
C'est la sueur sur le front de mon père qui m'a fait prendre conscience
Que la vie était loin d’être belle.
C'est les mains écorchées de ma mère
Qui m'ont donné la rage d'avancer et l'envie de toucher le ciel.

J'ai grandi dans le Ghetto
Ou la misère est si présente qu'elle nous colle à la peau.
J'ai grandi dans le Ghetto
Et entre deux bâtiments je chante pour me tenir chaud

On m'avait dis que la ville et ses lumières
Pouvait réchauffer les cœurs en les couvrants sous son manteau.
On m'avait dis sous la lueur des réverbères
Nous sommes tous égaux pk mon père a mal au dos.
On m'a appris qu'ici si tu te laisses faire ta vie est un enfer
Alors j'ai dû faire ce qu'il faut
On m'avait dit
"Petite fille tu es si fière prends soin de ta mère,
Donne-lui ce qu'il y a de plus beau"

Et ma vie a pris son sens en musique,
Je m'applique pour que mes bons choix, mes fautes s'envolent sur les notes.
Dans mes sons je remercie mon public, mon équipe,
Ceux qui font partie des nôtres et même les autres.

On m'a dit "bats-toi" je me suis battue
On m'a dit "Quick ça" j'ai bouzié les instruts
J'ai porté ma voix au nom de la rue, guidée par ma foi, jusqu'au bout j'y ai cru.

Moi c'est Kenza et revoilà Kenza, moi c'est Kenza avec le cœur
Moi c'est Kenza et revoilà Kenza, moi c'est Kenza avec le cœur
Moi c'est Kenza et revoilà Kenza, moi c'est Kenza avec le cœur
Moi c'est Kenza et revoilà Kenza, moi c'est Kenza avec le cœur

FARAH MAOUCHE, MEHDI MECHDAL