Paroles Bravo

Le - Par .

Hein, hein, hein, hein
J'suis dans un autre monde
Ju Ju Jul
Tu m'as r'connu?

Que tout le monde se pousse, j'suis pas venu peace, ça y'est j'fais plus de passe
Un peu de vues, de buzz et ils pensent à ta place
Faut qu'j'm'apaise, mal à la tête
Tu les vois pas quand ils ont un problème ils t'appellent
Jaloux, me serre pas la patte, cherche pas à savoir où j'habite
J'm'énerve quand j'suis khabat, j'espère qu'la go partira vite
Vous m'critiquez auparavant, j'ai un peu de vues, un peu de buzz
Mais une embrouille on part à 20, nique ta mère on part à fond
Jamais on s'compare à vous, vous êtes des traîtres, des parasites
Et tu le sais très bien, quand j'te vois, tu m'dis pas que j'ai pas raison
Là j'ai pas d'réseau, faut qu'un peu on s'oublie
J'suis un peu déçu d'toi, marre j'ai trop subi
Pas besoin t'expliquer si tu as bien tout suivi
J'suis bien tout ceux qui valent, j'sais pas trop ceux qu'ils veulent
Tous ils parlent, tous ils parlent mais devant ils ferment leurs gueules
Bep, bep, élégant j'lève en deuxième
En Y le KTM, quand je fais le blond ils aiment
Ils s'rappelent plus de rien, à croire qu'ils ont l'Alzheimer
Devant ils font les bandeurs, quand j'pars ils disent "inshAllah il meurt"
Et la lumière, tu vas t'l'éteindre tout seul
Tout ça c'est pas beau mais d'toute façon tout s'sait
La moula m'fait tousser, en showcase ça s'pousse
Des liasses sous le coussin, mon bébé m'fait des boussas
Y en a, ils ont l'air tout simple, ils t'cambutent à la Toussaint
Avec ses potes, ses cousins, qu'il carotte à 100%
Les képis, fais poursuite
Oh, ce son c'est pour ceux qui s'cachent pas dans la coursive
Qui ont une barrette pour six
Ça travaille les esquives, en promenade, pecs en l'air
Matrixé lunette de ski, bon aujourd'hui ça froisse qui?
Sale année, ça met plus de buts que Lewandowski
En cellule dans le froid, sous vodka ou sous whisky
Il appelle sa folle sur le I, du PGP ça gère l'hazi
Dans l'même bâtiment que l'ennemi, c'est normal que la haine monte
Et dehors c'est la street, ça fait des barrages sous la pluie
C'est dur d'faire des braquages pour mettre la daronne à l'abri
Ça tombe pas du ciel y a pas d'abracadabra
À part si demain tu t'fais le fourgon de la Brinks
En fumette j'voulais sser-bra, j'essai d'assumer toutes les épreuves
Bientôt l'été, travaille les bras, t'es pas en tort? On veut des preuves

Eh, bande d'enculés
Ah lala, que des salopes, putain de merde (Ju Ju Jul)
Y'en a marre des gens comme ça
Sur pépé faut leur faire quelque chose, ça va péter
Que des ingrats, qui mangent du foie gras
Ah j't'emboucane, sur ma mère, heureusement qu'y a la team Jul
Où j'serais sinon, là?
Que des enculés, frère
Dans la merde, tu leur donnes
Zéro reconnaissance
Bien joué, mais bon

Mais bon, j'les ai connu, après j'ai vu leur vrai visage, c'est bon
Faudrait un peu que je m'éloigne que je tourne la page
T'sais quoi? J'ai plus envie de voir dégun
Surtout ces faux-culs quand ils parlent ils prennent des gants
Quand ils voient plus, ils tiennent des glands
Touche la famille, y a pas d'limite
Dans l'bloc ça vend la mort coupée à des produits chimiques
Le monde tourne à l'envers, fréro, même tes ennemis t'imitent
Tu veux être en paix? Prend deux Kalash, un Glock et dix pits
J'ai des sous, j'suis dans la grande villa mais j'me sens seul
On m'rappelle que j'suis Jul, quand ils veulent la photo que j'mets l'essence
J'tente des choses insensées, à la base on était censé s'aider
Parce qu'au départ on était tous sans sous
Donne-lui dix mille, il change d'équipe, donne-lui cent mille, il vend sa mère
Donne-lui dix mille, il change d'équipe, donne-lui cent mille, il vend sa mère
Souvent, sous le mouton se cache le loup
J'traîne plus trop d'gars ches-lou, à la base y a pas d'ça chez nous
J'ai ma gourmette et ma chaîne, j'ai ma voiture et ma chérie
J'suis tout en haut, ils essaient d'm'atteindre, hahaha, je ris
Ils ont pas un, tu les vois plus après quand ils sont enchéris
Ça doit être à cause du pâtissier qu'ça braque la boulangerie
Beaucoup croient pas en moi alors j'suis d'retour comme Trunks
Les minos disent "on braque" parce qu'on est contraint
Bienvenue dans le world, y a plus d'un contre un
Ça parle en sous, en armes, en contrats

Trop d'faux-culs, trop de double visage, on en a marre
Les loups déguisés en moutons là, hein
Tu crois qu'on t'as pas cramé? (Donne-lui 100 000 il vend sa mère)
Petite folle
Et maintenant c'est plus pareil (sous le mouton se cache le loup, j'traîne plus trop d'gars chelous)
Et tout a changé
Les gens, même les ruelles elles ont changées
Y a tout qui change, toutes les saisons, des nouveaux problèmes
Que des merdes, mais bon, on fait avec, qu'est-ce que tu veux faire?
C'est comme ça, c'est la vie, faut assumer
Tout ce qu'on fait faut l'assumer

Julien Mari