Paroles Bâtiment C

Le - Par .

De la crèche au placard, j'ai trop roulé ma bille
Je te baise bâtard, viens nous sucer la bite
Procureurs juges et flics me feront pas changer d'avis
Pour m'arrêter faudra, m'enlever la vie
Ouvrez les portes du pénitencier
Maison d'arrêt des Hauts-de-Seine, bâtiment C

B2-Zoo, OK, OK
OK je suis au stepo
OK je suis dans le camtar
OK je suis au dépôt
OK je suis aux chtars
Tout passe mais rien ne s'efface
Vos mères les grosses garces
Voilà ma déposition, Porsche la dédicace
Dos au mur la position, des braves la solution
On culbute il mérite juste qu'on l'électrocute
Écroué, innocent comme d'hab'
En 111 arrivant mais y a du shit comme d'hab'
Du sem de la hiya, du bon zeb à Nanterre
Le rap français, on le ressuscite, le réenterre
Ma place est dans la nature
Si j'marche droit, trottant t'veux m'enculer dans l'mur
Je suis hors la loi
Une cure de liberté les fait pas r'culer
L'histoire et l'système les font basculer
Animaux dangereux placés en correctionnelle
Criminel au M.I.C phrasé non conventionnel

De la crèche au placard, j'ai trop roulé ma bille
J'te baise bâtard, viens nous sucer la bite
Procureurs juges et flics m'f'ront pas changer d'avis
Pour m'arrêter faudra, m'enlever la vie
Ouvrez les portes du pénitencier
Maison d'arrêt des Hauts-de-Seine, bâtiment C

Ton rap sent la fouf
Le notre sent la chnouf
Lyrix de ouf, tout droit sorti du gnouf
Moi je suis dans ton poste comme le H dans ton poster'
Mon temps et mon cash kho en direct-live de mon cachot
Quand le chat n'est pas là les MC font du smurf
Truc de malade, pendant qu'ici c les meufs et chez Mala
Dure est la chute vide est ma flûte
S'te plaît, madame là, relâche-moi sale pute
J'ai du gen-ar à faire plein d'comptes à régler
Pris dans le vice de la matrice j'peux plus m'arrêter
J'risque encore d'y passer l'été
Il m'en faut plus pour m''impressionner
Négro la rue m'a sélectionné
Suspect idéal, cru et sincère
Hé Monsieur l'agent dans ton - seule ma bit se réinsère
J'écoute le réquisitoire et 882
Ici on confond teuteu et suppositoire
B-2-O-B-A moi je suis une vraie histoire pas un fantasme
Official depuis la préhistoire
Ouvrez les portes du pénitencier
Maison d'arrêt des Hauts-de-Seine, bâtiment C

De la crèche au placard, g trop roulé ma bille
J'te baise bâtard, viens nous sucer la bite
Procureurs juges et flics m'f'ront pas changer d'avis
Pour m'arrêter faudra, m'enlever la vie
Ouvrez les portes du pénitencier
Maison d'arrêt des Hauts-de-Seine, bâtiment C

Lyrics © SONY ATV MUSIC PUBLISHING

DJAMEL FEZARI, PASCAL KOEU, ELIE YAFFA