Paroles "Ne regrette rien" - Benjamin Biolay

Des couloirs infinis de glace et de marbre
Un froid qui brûle un froid qui détruit
Le soleil se cabre
Nos pas se suivent dans la neige
Sur la grand’ roue dans les manèges
Ne regrette rien
Tout au long de la vie un œil invisible
Que l’on soit l’aigle ou le colibri on reste la cible
Nos pas se suivent dans la neige
Nos cœurs se taillent
Nos corps se piègent
Ne regrette rien

Communément on le recense sous le nom de l’amour
Communément on le ressent mieux la nuit que le jour
Mieux la nuit que le jour

Des couloirs infinis
Peu de feuilles aux arbres
Des flocons tombent au ralenti
Le soleil se sale
Nos pas se suivent dans la plaine
Lorsque trop loin nos corps se plaignent
Ne regrette rien

Tout au long de la vie
La tournée des lacs
Des bras de mères de quelques taudis
Sont remis à sac
Nos pas se suivront dans la tombe
Viens on s’envole vas-y on tombe
Ne regrette rien

Communément on le recense sous le nom de l’amour
Communément on le ressent mieux l a nuit que le jour
Mieux la nuit que le jour
Mieux la nuit que le jour

(OrelSan : )
Est-ce que nos instants d’extase
Laisseront des traces
Ou presque des remords
Une amertume après la fonte des classes
Avec le temps les sentiments les plus profonds s’effacent
On joue nos rôles du mieux possible

Un jour on tombe les masques
Interroge l’avenir son désastre
Peu d’option relations néfastes nos passions trépassent
Si l’amour est dans l’air des classes
Ne regrette pas l’espace
Les vibrations l’excitation
Les nuits d’action

Le ciel est gris
Les anges pleurent
Les nouvelles déceptions
Feront les vieilles rancœurs
La routine les sales manies les mauvaises habitudes prennent de l’ampleur
Le quotidien cohabite mal avec les etres branleurs
Trop de classe pour un seul coup de maitre chanteur
Les memes disputes et je discute avec le sampleur
Ne regrette pas les fresques l’apogée
La beauté du geste
Ne regrette pas l’effort les chasses au trésor

Des couloirs infinis de glace et de marbre
Un froid qui brûle un froid qui détruit
Le soleil se cabre
Nos pas se suivent dans la neige
Sur la grand’ roue dans les manèges ne regrette rien
Ne regrette rien ne regrette rien
Ne regrette rien

(OrelSan :)
Interroge l’avenir son désastre
Peu d’options relations néfastes relations néfastes
Si l’amour est dans l’air des classes
Ne regrette pas l’espace
Les vibrations l’excitation
Les nuits d’action
Le ciel est gris les anges pleurent
Les nouvelles déceptions feront les vieilles rancœurs
La routine les sales manies Les mauvaises habitudes prennent de l’ampleur
Le quotidien cohabite mal avec mes reves de branleur
On tombe le masque on va se foutre du maitre chanteur
Les memes disputes
Et je discute avec le sampleur
Et je discute avec le sampleur
Et je discute avec le sampleur
Et je discute avec le sampleur .

Lyrics © WARNER CHAPPELL MUSIC FRANCE

BENJAMIN GERARD FABIEN BIOLAY, - ORELSAN