Paroles A vouloir toucher Dieu...

Le - Par .

Vois pas en ça l'blues d'un homme triste
À vouloir toucher Dieu tu sais c'qu'on risque
Par le biais d'une plume le Mal j'exorcise
J'n'attend rien des autres la bonté hormise
Complice de forfaits musicaux dans ces terres arides
J'ai croisé trop d'types au caractère avide

De jours à l'estomac immergé d'acide
J'suis pas c'ui qu'on attend, juste un rayon latent, futur combattant

Mais qu'est c'tu places en moi?
Deux, trois jetons comme sur un tapis d'roulette
Étant sûr que l'destin fera l'reste mec t'as les jetons
Mon rap coincé au fond d'une allée
Traîné dans la boue par de stupides préjugés
N'ouvre l'horizon sur aucune solution
Quelle sorte d'espoir places-tu en moi?
J'suis pas c'ui qui changera l'ciel ou allégera l'fardeau
Ici bas l'veau est prompt
Le cliquetis des chaînes glisse dans les rues des bas quartiers
Malheureusement j'fendrais pas la mer devant
D'un petit coup d'bâton, j'étais pas à mon honneur
Maintenant la plombe dans l'son, droit
C'est ça mon bonheur, expérimenter sur l'plomb
Alchimiste verbal
Précipite mes secrets au fond l'éprouvette et les garde jalousement
Pour en user plus tard avec fond
Parcimonieusement car la science est précieuse
Technique rodée harmonieusement
Mis dans les mains d'felés ça d'vient con
J'marche sur les cités comme les assyriens jadis marchèrent sur Tyr et Sidon
Avec une armée d'plus d'un million
Malgré cela je n'suis pas d'la trempe de celui qui prêchait
Sûr les bords du Jourdain
À genoux dans l'limon
Pourtant j'rêverais moi aussi
D'avoir un frère de la qualité d'cœur d'Simon de Cyène
Qui un jour dit-on me sauverait d'la crucifixion
Ainsi l'époque veux qu'Judas soit présenté comme bon
Et les gens d'sa trempe s'multiplient en d'ça des murs de Lacydon d'autres
S'en lavent les mains, indifférents au code d'conduite
Qui régit nos vies et voir la mou d'ces lâches en dit long

Vois pas en ça l'blues d'un homme triste
À vouloir toucher Dieu tu sais c'qu'on risque
Par le biais d'une plume le Mal j'exorcise
J'n'attend rien des autres la bonté hormis
Complice de forfaits musicaux dans ces terres arides
J'ai croisé trop d'types au caractère avide
De jours à l'estomac immergé d'acide
J'suis pas c'ui qu'on attend, juste un rayon latent
Soldat assis, futur combattant

Neuf mois d'gestation
Sol Invictus demeure la manifestation d'mon humeur
Éparpillée dans 19 directions
M-i-c fumeur comme un hitman Genovese
Une équipe composée d'bras cassés
À monter une franche d'la France en érection, tant pis
À c'qui paraît j'suis pas c'lui qu'on attendait
Mais j'ai vu une fissure dans l'mur
Bien sûr j'm'y suis glissé comme une guêpe
Tel Mathô et Spendius devant Carthage en flamme volant aux voiles de Tanit
Plongeant sans lambeau dans la fiction la plus noire, sens en panique
J'suis pas c'lui qu'a brisé les Idoles dans l'temple
Qui suis-je, Dieu seul sait sa séance est ample
J'ai pas vu l'monde après l'déluge sur l'Ararat
Seulement passé ma jeunesse avec le keffieh d'Arafat sur l'épaule
Ciseleur d'verbe sur beat et pulsion
Comprends-tu beatstreet m'a projeté un jour dans une autre dimension?
Moi j'kick assis des salives d'puis Mathusalem
RVC à l'aine, complexe dans l'thème
Pour qui règne sur Jérusalem
J'vais rien changer j'suis pas c'lui qu'les écrits annoncent
Juste un esprit libéré d'sa mentale prison
Est-ce lui qui tua jaloux tout d'un coup d'pierre dans l'front?
Qui prospéra, ravit Bethsabée donna naissance au Roi Salomon
J'revois les pyramides, la terre de Qum flamboyante civilisation
Un pharaon mystique appelé Akhenaton fonde la nouvelle religion
Le monde est figé, coincé dans ses principes vétustes
Tel l'serpent rouge s'enroule autour des cariatides d'l'Erechthéion
Chacun s'croit juste, chacun y va d'sa version
Le triple 6 s'empare du mythique concept annoncé, retour vers Sion
Non j'suis pas c'lui qui tue les gosses d'Cisjordanie, d'Gaza et d'Hébron
J'voie les cités en flamme comme Néron
Je déteste être présenté comme une possible solution
Moi j'fais juste parti des problèmes qu'nous avons

Vois pas en ça l'blues d'un homme triste
À vouloir toucher Dieu tu sais c'qu'on risque
Par le biais d'une plume le Mal j'exorcise
J'n'attend rien des autres la bonté hormis
Complice de forfaits musicaux dans ces terres arides
J'ai croisé trop d'types au caractère avide
De jours à l'estomac immergé d'acide
J'suis pas c'ui qu'on attend, juste un rayon latent
Soldat assis, futur combattant

Philippe Tristan Fragione, Sebastien Alfonsi