Paroles C'est Même Pas La Peine

Le - Par .

Au dessus des lois tout comme moi
Marginal
113 (113) T'imagine pas ce qu'on a dans la tête

Alcoolique nocturne noctambule,
La résine dans les têtes surine toujours ceux qu'on accuse
Dans toutes les combines, les réseaux, les plaques tournantes
Là où ça turbine, lassos où ça s'alimente
Hors la loi qui se considère en légitime défense
Rebel robuste
Face a la rengaine dégaine déguste
Attrape alcool le barman j'ai la forme des grands jours
Les jeunes kainent (nique) c'est après qu'ils se disent bonjour
Disjoncté, armé, marre de payer les factures et les pots cassés

Même endetté on aime tâter et palper
Marginal arrête-moi si tu peux
La nuit nous appelle, manipule euros
Pense au capital en monopole,
Jusqu'à en affoler Interpol
On a notre propre langage et nos codes bolos
Envoie la caillasse qu'on décolle

C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
On vit au cœur des blocs avec nos règles mais personne
Pourra briser nos rêves
C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
Stressés, oppressés, même blessés on a la rage pour encore encaisser

C'est croquer, star du ring, star des brinks
Un brolic dans la peau, froqué
Souvent à l'ombre, rallonge ou claques
? ressort bourré
Roule sur la file de gauche
Croit à l'ombre
Connais les filles les plus dépravées
String et au pas empoche un doctorat de ménage
Qui aimes les vigiles, les visites, les hommes virils
3 coupes de champagne
2 grammes dans le mélange
On évite les commères
Chez nous de vrais paparazzi
Peur des réactions des 'papa rap suze'
Tous les jours Halloween
Sans porte-fligue
Bouger par coutumas
Injoignable sur ses 2 mobiles
On dort jamais, Smirnoff ice
Tous fichés
Postichais comme choucou de la place Clichy
Tous malades
Plus barge que Francis Lalane
En marge, impulsion à chaque seconde
Emmerde le monde

C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
On vit au cœur des blocs avec nos règles mais personne
Pourra briser nos rêves
C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
Stressés, oppressés, même blessés on a la rage pour encore encaisser

On peut pas tenir en laisse marginal
Unis comme François Paiss et Jacques Mess'
Marginal, t'imagines pas ce qu'on a dans la tête
Hin, t'imagines pas ce qu'on a dans la tête
Banlieue sud
Princes du goudron, de l'envergure
Comme les barrons de la drogue en Amérique du Sud
Manque d'oseille, donc ça rentre jamais tu t'arrêtes
En garde ave de Pointe-à-Pitre jusqu'à Bucarest
Une cigarette, une barrette
Un garçon speed, même en charrette
Au cœur de l'action, son propre patron
A la fois nulle part et partout
Hin qui tue le biz comme les Partouche

On va pas refaire le monde, chacun a sa ligne de conduite
Ceux qui transpirent la grosse goutte sont les suspects à ce qu'on dit
Pas de diplôme pas de job
Considéré comme s'il avait deux bras en moins ou pas de jambes
Pas de chance
Pas le temps, dans une cadence infernale
Marginal jusqu'au pas de danse
Ce qu'on vit c'est à 200% de conviction
On se méfie de ce qu'on dit,
A qui on se confit

C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
On vit au cœur des blocs avec nos règles mais personne
Pourra briser nos rêves
C'est comme si le monde tournait sans toi
Au dessus des lois tout comme moi
Stressés, oppressés, même blessés on a la rage pour encore encaisser

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

ABDELKRIM BRAHMI, JEAN PIERRE RUSCONI, JOANN DUPORT, MOKOBE TRAORE