Wolfenstein: Youngblood : à deux contre les nazis

Le - modifié le

Récemment sorti sur consoles et PC, Wolfenstein: Youngblood offre une nouvelle approche à la légendaire saga de FPS. Voici tous les éléments à retenir de cet opus pas comme les autres.

Nous sommes des sœurs jumelles...

Pour la première fois dans l'histoire de la saga, ce n'est pas B.J. Blazkowicz qui tient le rôle de héros, mais ses filles. Aux commandes de Jess et Soph, vous devrez vous rendre à Paris en 1980 afin de retrouver le père des deux sœurs qui a disparu sans laisser la moindre trace. La capitale française est bien évidemment occupée par les nazis, mais grâce aux capacités apprises auprès de leurs parents, les jeunes femmes n'auront aucun mal à se frayer un chemin au cœur des forces allemandes. Cependant, ne vous attendez pas à faire dans la dentelle, car le jeu repose sur un slogan célèbre de la franchise éditée par Bethesda : "Buter des nazis".

Un duo de choc qui fait très mal !

Dans Wolfenstein: Youngblood, tout ou presque doit se faire en coopération. Votre sœur vous suivra en permanence et vous prêtera main-forte durant les nombreux affrontements qui ponctuent la progression. L'intelligence artificielle peut tenir ce rôle ou bien un ami a la possibilité de se joindre à vous via le multijoueur en ligne. Il va falloir soigner votre camarade dans le besoin, mais aussi l'épauler pour activer des mécanismes. Bien évidemment, cette alliance prend tout son sens lors des fusillades face aux soldats allemands. Ces derniers sont extrêmement robustes et demandent un minimum de préparation et une pointe de stratégie.

Un peu de RPG dans ce monde de brutes

Là où ce Wolfenstein: Youngblood se démarque encore une fois de ses prédécesseurs, c'est au niveau de sa dimension RPG. Assez inattendue, cette nouveauté se matérialise par l'obtention de points d'expérience dans différents domaines, comme l'esprit, la force et le pouvoir. Ils permettent d'améliorer la santé, mais aussi la puissance de votre héroïne. Pour cela, il va falloir mener à bien des objectifs et tuer un maximum de nazis durant des petites quêtes secondaires. Les armes peuvent elles aussi gagner des niveaux. Au fil du temps, vous aurez alors la possibilité d'ajouter des améliorations pour rendre votre équipement toujours plus efficace. Enfin, en faisant un simple signe de la main, votre sœur recevra un bonus temporaire visant à améliorer ses capacités.

Ouvrez votre cœur (et ceux des nazis)

Ce Wolfenstein: Youngblood est le fruit d'une collaboration entre MachineGames et Arkane Studios, les créateurs de Dishonored. Cela se ressent dans la construction du jeu qui profite de niveaux plus ouverts qu'à l'accoutumée. Aussi, l'infiltration est bien plus présente et devient surtout une option incontournable. Globalement, la difficulté a été revue à la hausse pour ce nouvel opus. Il va donc falloir faire preuve de furtivité pour éviter des morts bien douloureuses. Cependant, vous aurez régulièrement la possibilité de choisir votre approche dans ce Paris uchronique. Si vous aimez la saga, cet épisode est à déguster sans modération... avec un ami.

Wolfenstein: Youngblood est disponible sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Wolfenstein Youngblood bande annonce de lancement