Un film français parmi les préférés de Barack Obama en 2023

Le - Par .

Fin d’année oblige, les célébrités partagent les récapitulatifs de l’année. Sur Twitter, Barack Obama a partagé, cette année encore, ses films préférés de 2023 et un film français s’est fait une place dans le classement.

Le cinéma français se taille une belle place outre-atlantique. La preuve en est, l’ancien président des États-Unis Barack Obama a inclus un film made in Hexagone dans sa liste de films préférés cette année. Parmi les 13 longs-métrages sélectionnés, l’ancien chef d’Etat a salué la production tricolore : « Anatomie d’une chute » de Justine Triet.

Le film avait notamment été récompensé d’une Palme d’Or lors du Festival de Cannes cette année. Bien qu’il n’ait pas été choisi pour représenter la France aux Oscars, « La Passion de Dodin Bouffant » ayant été préférée, « Anatomie d’une chute » s’offre un beau succès à l’international avec quatre nominations aux Golden Globes. Pensé à l’origine comme une série, le film retrace le procès d’une autrice allemande accusée du meurtre de son mari. Faute de témoin, si ce n’est leur fils malvoyant, la justice est contrainte de disséquer leur vie de couple afin d’en révéler les vices et névroses.

Trois films produits par Barack Obama dans le top

Dans sa liste, Barack Obama reconnaît « ne pas être très objectif » et en profite également pour placer en tête de liste « Rustin », « American Symphony » sur le chanteur Jon Batiste et « Le Monde après nous », trois films produits par Higher Grounds la société de production qu’il a créée avec son épouse, Michelle Obama.

Dans le reste de la liste, on retrouve le retentissant « Oppenheimer » de Christopher Nolan, « Air » de Ben Affleck sur l’histoire de Sonny Vacaro (directeur du marketing sportif chez Nike) ou encore le film japonais « L’innocence » de Hirokazu Kore-eda. Barack Obama en a profité pour manifester son soutien aux acteurs et aux scénaristes : « Plus tôt, cette année, les scénaristes et les acteurs ont fait la grève pour demander de meilleures conditions de travail et de meilleures protections. Cela a mené à d’importants changements qui transformeront l’industrie pour le meilleur », a-t-il conclu.