Un écran de smartphone capable d'auto-régénération

Le - modifié le

L'écran du LG G Flex avait ouvert la voie des lucarnes capables de se "réparer" seules, et voici qu'une université américaine projette de peaufiner un polymère encore plus impressionnant dans l'auto réparation de ses rayures.

Cela fait des années que les chercheurs et scientifiques de tout acabit tentent de mettre au point une surface en polymère capable de s'auto régénérer peu ou prou sous 24 heures, et ce, pour faire disparaitre les micro rayures présentes sur sa surface.

A notre connaissance, LG avait déjà tenté une percée dans la matière sur son smartphone G Flex, dont l'écran pouvait "atténuer" de façon quasi magique les micro rayures infligées par la vie quotidienne, mais sur le terrain, le bénéfice devait (vraiment) être admiré à la loupe.

2017, les chercheurs d'une université du Riverside semblent sur la bonne voie pour mettre au point un polymère développant plusieurs caractéristiques : 

1) Il s'agit d'un matériau extensible x50

2) Le dit matériau peut conduire l'électricité

3) Il serait capable de s'auto régénérer/réparer en 24 heures (rayures, micro coupures)

4) Il aurait la faculté de s'auto suturer dans le cas où il aurait été coupé en deux (auto soudure des deux morceaux sous les 24 heures).

5) Certains chercheurs le comparent - en partie - à de la peau humaine dans ses facultés de base.

6) Le matériau contient un sel ionique.

A notre connaissance, ce polymère est toujours en développement et ses applications ne seraient pas effectives avant plusieurs années, dans les domaines des écrans et des batteries. Ceci écrit, les perspectives laissent rêveur...

PP Garcia pour NRJ Games