Ultia : ses conseils à celles et ceux qui rêvent de devenir streameurs

Le - modifié le - Par .

Si Ultia fait aujourd'hui partie des rares privilégiés qui peuvent vivre de leur activité de streameurs, elle porte un regard lucide sur cet univers dans lequel peu parviennent à sortir du lot.

Poursuivre ses études

Quand on lui demande ce qu'elle conseillerait aux streameurs en herbe qui hésitent à tout lâcher pour tenter leur chance dans le monde impitoyable de Twitch, Ultia n'hésite pas à lancer une petite mise en garde quant au côté aléatoire et précaire de cette activité. Pour elle, il est important que les apprentis streameurs ne se lancent pas dans ce projet sans avoir auparavant suivi une formation professionnelle ou des études qui leur permettront alors de se retourner en cas d'échec. De nature angoissée, la jeune femme s'est appliquée ce conseil à elle-même, puisqu'elle possède un master en marketing (bac+5) et qu'elle bénéficie également d'une première expérience en tant que responsable commerciale chez l'éditeur de jeux vidéo Capcom.

Développer d'autres centres d'intérêt

Pour convaincre les plus réfractaires de l'intérêt de suivre des études supérieures, Ultia évoque également le bagage culturel que cela peut apporter. La streameuse aux quelques 240 000 abonnés sur sa chaîne Twitch rappelle que pour se démarquer de la concurrence, il faut générer de l'intérêt. Avoir un domaine d'expertise peut être une manière de se démarquer et d'intéresser les viewers. C'est la diversité qui crée justement l'attrait des followers pour un streameur plutôt que pour un autre. La personnalité d'Ultia a tout de suite fait mouche lorsqu'elle a commencé ses live et si, à ses débuts, elle ne pouvait compter que sur quelques dizaines d'abonnés, elle fait aujourd'hui partie du top 10 ! Une ascension relativement rapide qu'elle doit, en partie, à son caractère bien trempé.

Assurer les tâches administratives

Dans sa liste des "indispensables" pour vivre du streaming, Ultia n'oublie pas de mentionner la rigueur. Loin d'être un long fleuve tranquille, la vie d'un streameur ne se limite pas aux heures passées derrière un écran à jouer et à tchater. Il y a également toute la gestion administrative inhérente à la création d'une activité indépendante qu'il ne faut surtout pas sous-estimer. Ultia explique d'ailleurs passer énormément de temps à réaliser sa comptabilité, à répondre aux nombreux mails qu'elle reçoit quotidiennement, mais également à gérer ses relations avec ses différents partenaires. Car plus leur activité décolle, plus les streameurs renommés vont être sollicités par des marques pour réaliser des placements de produits sur leurs réseaux sociaux. Et là, il est important de faire preuve de rigueur et d'organisation pour ne pas se laisser dépasser par la comptabilité et les différentes démarches à accomplir lorsque l'on devient chef d'entreprise !