Le -
modifié le -

Tropico 6 : Retour en force de la gestion de ville exotique

© 

Tropico, la gestion qui ne se prend pas vraiment au sérieux

Contrairement à SimCity, également simulateur de ville et non de vie comme Les Sims, Tropico propose un environnement exotique en plein cœur des Caraïbes. L’objectif est simple : faire fructifier votre régime sous tous les angles. Politique, aménagement urbain, gestion financière, ressources énergétiques…

Exception faite d’un deuxième opus prenant place à l’âge d’or de la piraterie, tout comme Port Royale, la saga s’intègre dans un cadre contemporain. Elle se joue parfois d’un contexte précis, comme la guerre froide ou le colonialisme, et n’hésite pas à faire quelques allusions historiques sur le ton de la légèreté.

Des mécaniques de gestion rodées, ouvertes à de futures optimisations

On ne change pas une formule qui gagne. Cela semble être le leitmotiv des développeurs (Kalypso Media) qui, au fil des épisodes et des années, ont peaufiné leur concept. On notera une progression technique constante avec des moteurs graphiques toujours plus performants.

La distance d’affichage, le nombre d’actions prises en compte simultanément et les évolutions de chaque facteur dont vous aurez déterminé les paramètres à l’avance… autant de points qui satisfont les joueurs les plus exigeants en matière de contenus. De quoi rivaliser avec les ténors du jeu de stratégie en temps réel.

Une découverte convaincante pour Tropico 6

Par ailleurs, les développeurs de Tropico 6 ont ouvert une bêta, fin 2018, pour prendre en compte leurs suggestions et leurs premiers retours. Du côté des nouveautés, on peut se réjouir d’un menu de personnalisation directement accessible en dehors des parties.

Au programme, l’aménagement du palais se décline du choix des fenêtres à l’agencement des différents bâtiments. La modification de votre avatar (désormais homme ou femme) est également concernée, avec la capacité de sélectionner ses vêtements, mais aussi son apparence physique. Des possibilités certes basiques, mais fortement appréciables.

De réelles nouveautés à proposer aux joueurs ?

Avec Tropico 6, on ne se cantonne plus à gérer une seule île, mais un archipel. Vous pouvez développer des parties spécifiques selon vos ambitions, comme la production de ressources énergétiques ou la croissance du tourisme. La communication entre les îles occupe une importance fondamentale. Il convient donc de veiller à la qualité du réseau de transports terrestres et maritimes.

L’économie même de votre régime repose sur ce facteur, car des employés coincés dans les embouteillages ne pourront pas garantir le fonctionnement de vos villes, notamment sur le plan du service public ou de l’approvisionnement. Cerise sur le gâteau, en tant que dictateur, vous pouvez également voler de célèbres monuments à d’autres pays, comme la tour Eiffel ou la pyramide de Khéops.

Tropico 6 - vidéo