Le -
modifié le -

Tout savoir sur Left Alive

© 

Les vétérans répondent à l'appel

Left Alive, c'est avant tout la promesse d'une histoire haletante et d'un design irréprochable tant au niveau des personnages que des décors. Pour cela, Square Enix a recruté des références de l'industrie du jeu vidéo. Ainsi, c'est Toshifumi Nabeshima qui est le réalisateur de ce titre. Il a notamment œuvré sur la saga Armored Core puisqu'il a lui-même créé le tout premier épisode avant de produire les suivants.

Dans l'équipe en charge du projet, Yoji Shinkawa a eu la lourde tâche de s'occuper de la modélisation des personnages, un domaine qu'il maîtrise parfaitement puisqu'il tenait également ce rôle sur la saga Metal Gear Solid aux côtés d'un certain Hideo Kojima. Enfin, le dernier nom prestigieux est celui de Takayuki Yanase, qui est en charge de la conception des méchas. Il est très connu dans le milieu pour son travail sur des licences bien connues comme Xenoblade Chronicles X ou Ghost in the Shell: Arise.

La guerre, source d'inspiration inépuisable

C'est un véritable drame qui se joue dans Left Alive puisque le jeu vous place dans la peau de trois protagonistes qui tentent de survivre à l'invasion de leur pays en 2127. Non seulement vous devrez affronter les envahisseurs à travers les nombreuses séquences orientées vers l'action pure et dure, mais il vous sera également nécessaire d'apprendre à vous infiltrer afin d'éviter de sérieux désagréments. Cet aspect tactique n'est sans doute pas étranger à la licence Front Mission, série de RPG tactiques dont Left Alive emprunte une large partie de son univers. Si l'influence est bien là, le jeu de Square Enix garde tout de même une once d'originalité appréciable.

Un hommage à Solid Snake ?

Contrairement à bon nombre de jeux de tir à la troisième personne, Left Alive ne pousse jamais dans la direction de l'action débridée. En effet, les armes sont peu nombreuses et les munitions très limitées. Ajoutez à cela le fait que les soldats ennemis sont extrêmement résistants et vous comprendrez toute l'utilité de passer derrière leur dos sans se faire repérer. Via des ressources dispersées un peu partout, votre avatar pourra concevoir des pièges comme des fumigènes et autres cocktails Molotov afin de se sortir des situations les plus périlleuses. Clairement, vous devrez faire preuve d'ingéniosité pour terminer chaque niveau.

Toujours vivant...

C'est avant tout grâce à son histoire et à sa direction artistique de haut vol que Left Alive peut briller. La patte japonaise fait clairement son petit effet, avec toute la dramaturgie qui va avec. Au fil du scénario et durant les dialogues avec les autres protagonistes, vous pourrez faire des choix qui auront parfois des conséquences sur la suite des événements. Toutefois, nos confrères de la presse mondiale évoquent que le titre accumule les lacunes en matière de gameplay : maniabilité rigide, réalisation un peu datée, intelligence artificielle très perfectible, difficulté aléatoire… Des éléments à bien prendre en compte si vous considérez l’achat de Left Alive, disponible dès maintenant sur PS4 et PC (via Steam).

Left Alive : vidéo de lancement