Tout savoir sur Fortnite Battle Royale, le jeu du moment !

Le - modifié le

Fortnite n’en finit plus de faire tomber les records du jeu vidéo. Addictif pour les uns, agaçant pour les autres : que cache le carton planétaire d’Epic Games ?

Fortnite : les origines

Peu de joueurs parmi les millions qui fréquentent les serveurs de Fortnite le savent, mais le mode Battle Royale n’était à l’origine pas central dans le concept du jeu. Fortnite, c’est d’abord le mode Save The World, un jeu prévu pour 2018, sorti en accès anticipé gratuit en juillet 2017. Le scénario ? 98 % de la population humaine a disparu, et la terre est en proie à de violentes tempêtes. Votre objectif ? Gérer seul ou en coopération une des bases de survivants, pour résister aux assauts de zombies. Ce n’est qu’en septembre 2017, surfant sur la mode du jeu de l’année PUBG, que Fortnite Battle Royale voit le jour, toujours en accès anticipé gratuit.

PUBG : de source d’inspiration à challenger

Il faut dire que PUBG (pour PlayerUnknown’s Battlegrounds) réussissait déjà alors un carton mondial. Son réalisme froid, son plébiscite immédiat sur Steam, et surtout sa parfaite exploitation du ressort du Battle Royale ont permis de démocratiser ce mode de jeu. De quoi donner des idées aux développeurs d’Epic Games et de People Can Fly, surfant avec opportunisme sur cette popularité pour décliner un jeu à l’accueil critique mitigé.

L’accès anticipé gratuit et la naissance rapide d’une communauté d’aficionados feront le reste, permettant à Fortnite de surpasser en quelques mois son grand frère PUBG (au point de provoquer une plainte en justice des développeurs coréens de PUBG, abandonnée depuis).

Le gameplay Battle Royale

Les joueurs de jeux vidéo du monde entier ne jurent plus que par ce mode : le Battle Royale est au centre des succès de Fortnite et de PUBG. Inspiré du film japonais éponyme sorti au début des années 2000, le Battle Royale consiste à confronter une grande quantité de joueurs sur une carte de plus en plus réduite à mesure que la partie avance. Dans Fortnite Battle Royale, c’est 100 gamers qui sautent en parachute au début de chaque manche, avec une seule obsession : trouver rapidement de l’équipement, fuir les tempêtes mortelles qui restreignent la carte, et résister aux assauts des autres survivants pour essayer de rester le dernier joueur en vie.

© 

Pourquoi Fortnite cartonne ?

Fortnite a su surfer sur un effet de mode durable, tout en supplantant un jeu plutôt tourné vers les hardcore gamers. Avec Fortnite, place à un mode de jeu atypique avec la possibilité de construire des abris en instantané ... et surtout à la gratuité ! Là où il faut débourser 30 € pour s’adonner au Battle Royale PUBG, le téléchargement de Fortnite est, lui, gratuit.

Seul l’achat de nouveaux équipements (armes, armures...) et d’éventuels contenus additionnels est payant, permettant à chaque typologie de joueurs de s’y retrouver. Les livestream sur Twitch, et les chaînes de gaming YouTube qui se sont emparées rapidement du jeu, plus en phase avec leur audience que PUBG, auront fait le reste.

© 

Les stars accros de Fortnite !

Face à la déferlante Fortnite, les stars de la vie réelle ne restent pas en marge de la société. L’icône du rap américain Drake (rejoint notamment par un autre personnage du hip-hop US, Travis Scott) s’est ainsi signalée par une partie endiablée (et bien sûr achevée sur un Top 1) aux côtés de Ninja, l’une des stars du streaming Fortnite. Une machine à buzz qui a atteint un pic record de 635 000 personnes en visionnage simultané, du jamais vu sur Twitch !

Côté français, impossible de passer à côté de la célébration d’Antoine Griezmann. Le héros du Mondial 2018, grand fan de Fortnite, célèbre chacun de ses buts avec sa danse de la victoire préférée.

Des chiffres à faire tourner la tête

Grâce à ce style bon enfant parfait pour les 12-25 ans, Fortnite casse tout sur son passage. Et surtout les records du jeu vidéo ! À la fin du premier semestre 2018, le jeu d’Epic Games a dépassé les 200 millions de joueurs inscrits à travers le monde fin novembre (contre 40 millions en janvier). Récemment les serveurs ont surchauffé lorsque la bagatelle de 3,5 millions de joueurs se sont connectés simultanément. L’effet sur le portefeuille est immédiat : rien qu’au mois de mai 2018, Fortnite Battle Royale a généré à lui seul près de 320 millions de dollars de chiffre d’affaires, et le titre a franchi le cap du milliard de dollars de revenus sur toutes les plateformes en juillet 2018 ! Une performance d'autant plus impressionnante que le jeu est gratuit à la base.

Quelle suite pour Fortnite ?

Parti pour durer au sommet du jeu vidéo mondial à la World of Warcraft, Fortnite Battle Royale fourmille de projets. Le découpage du jeu en ligne en « saisons » (avec une nouvelle carte de jeu à chaque fois, pour une redécouverte complète de la partie comme avec la saison 5 de Fortnite ou dès aujourd'hui avec la saison 7), par exemple, ou la publication de défis entretiennent la dynamique.

La sortie récente sur mobile (iOS et Android) de Fortnite est, elle aussi, porteuse de nouveaux succès : en 11 semaines, l’application a généré 92 millions de dollars. En juillet 2018, les premiers tournois e-sport ont fait étape en Europe, avec – déjà – un prize money non négligeable de 500 000 $. Non, vous n’avez définitivement pas fini d’entendre parler de Fortnite dans les mois à venir car Epic a annoncé mettre 100 millions de dollars de récompense (cashprize) pour la saison 2018-2019 de la scène esport.

Fortnite : Bande annonce enneigée de la Saison 7