Top 5 des jeux avec les plus beaux scénarios

Le - modifié le

Pour faciliter l’immersion à un univers, le scénario est une composante primordiale dans la découverte d’un jeu vidéo. Retour sur les histoires les plus remarquables et surprenantes.

Metal Gear Solid, la référence en infiltration

Considéré comme le précurseur des jeux d’infiltration, Metal Gear Solid a développé une véritable mythologie au fil de ses épisodes. Chaînon manquant entre les conflits existants et ceux à venir en raison du contexte géopolitique actuel, il permet d’alterner entre les années 1960, 1980 et un xxie siècle incertain miné par le terrorisme. Éditée par Konami, la saga d’Hideo Kojima propose également un panel de personnages travaillés dont les relations occupent une importance prépondérante dans le déroulement du récit.

Silent Hill, une intrigue tourmentée et angoissante

Autre production signée Konami, Silent Hill propose une ambiance exceptionnelle où la peur use de mécanismes psychologiques pour mieux éprouver le joueur. Afin d’accentuer l’immersion, l’intrigue se veut profondément mature et anxiogène. Avec l’évocation de sujets tels que le deuil d’un proche, le suicide, la folie ou la dépression, ce survival-horror bénéficie d’une écriture maîtrisée et troublante qui n’est pas sans rappeler les œuvres tourmentées de Francis Bacon.

BioShock, le steampunk pour mieux dénoncer les dictats politiques et économiques

Derrière son univers baroque et décalé propre au steampunk, BioShock s’avance avant tout comme l’histoire d’une utopie déchue. Parfaite représentation des années 1950 (pour les deux premiers épisodes) avec un parfum avant-gardiste du futur, le titre de 2K Games évoque de nombreux sujets intemporels. Les notions de liberté, de contre-pouvoir et d’auto-gouvernance viennent en filigrane des préoccupations éthiques relatives aux expériences scientifiques. Une épopée complexe et ô combien fascinante.

The Last of Us, une apocalypse non dénuée d’espoir

Malgré un postulat de départ somme toute classique sur fond d’apocalypse virale, The Last of Us insuffle une portée émotionnelle unique à son intrigue. Le background des personnages et leurs interactions concourent à développer une ambiance qui tient autant du jeu d’aventure que de la composition dramatique. Dialogues soignés et circonspects, univers dévoilé avec parcimonie, vulnérabilité et perfectibilité des protagonistes… Naughty Dog frôle le sans-faute en matière de scénarisation.

Life is Strange, changez une chose change tout

Life is Strange est un jeu d’aventure qui fait la part belle à la narration. Contrairement à d’autres titres où l’on reste passif dans ce cas, le titre édité par Square Enix propose de réaliser ses propres choix. Cela permet de découvrir de multiples embranchements. Le fait que l’intrigue s’appuie également sur les conséquences du voyage temporel ajoute une complexité sous-jacente supplémentaire. Chaque choix se révèle unique et irréversible dans la trame principale. L’image même de l’effet papillon où des causes anodines peuvent avoir des répercussions considérables sur le devenir des personnages.