Tones and I : retour sur le clip déjanté de "Dance Monkey"

Le - modifié le - Par .

De l’Australie en passant par l’Europe, le clip "Dance Monkey" de Tones and I a connu un succès fulgurant. Plein cadre sur ce hit qui a beaucoup à dire.

Un succès international

C’est en mai 2019 que Tones and I sort son single "Dance Monkey". Très rapidement, et notamment grâce aux réseaux sociaux, ce sont plus de 30 millions d’écoutes qui seront enregistrées sur la plateforme Spotify et le clip dépassera les 54 millions de vues sur internet! La chanson pop et colorée atteint la première place dans 22 pays, comme l’Australie, où il est certifié double single de platine, l’Allemagne, le Danemark ou encore la France.

Toni Watson, de son vrai nom, est la révélation de l’année et publie dans la foulée son premier EP : "The Kids Are Coming". Déjà connue dans son pays natal pour son titre "Johnny Run Away", la chanteuse australienne espère conquérir les États-Unis. Certains la comparent déjà à Sia, une chanteuse aussi originale que secrète avec une voix infantile.

Le succès de Tones and I est d’autant plus impressionnant qu’il ne lui a fallu qu’une seule année pour passer de statut de vendeuse à star internationale. Elle explique à la chaîne ABC que la perte de son emploi l’a rapprochée de la musique : "Avec l’argent de mon licenciement, je me suis acheté une loop station. C’est en essayant de découvrir cet appareil que j’ai trouvé mon son."

Un hommage à l’amitié

Au premier abord, le clip dansant et accrocheur montre des seniors jouant au golf, à leur manière ! Un moment joyeux et constructif ponctué d’humour. Mais avant d’en arriver là, la pop star et ses protagonistes ont débattu sur des questions d’emploi du temps. Tones and I, allias Watson, n’aime pas être dérangée et leur propose en échange de ce désagrément qu’ils dansent pour elle. Prise par l’énergie et la fidélité du groupe, elle succombe elle-même au charme de cette ronde et entrera dans la danse, dynamique et enjouée.

Plus de stress, elle comprend que la vraie vie, l’amitié est devant elle, une partie de golf qui resserrera les liens avec ses amis. Lors d'une interview dans un journal australien, Tones and I a tenu à détailler les dessous de sa chanson : "Les gens veulent encore et toujours plus (…) J'ai donc écrit une chanson sur la pression des spectacles, des tournées, surtout aujourd'hui à l'heure du divertissement en un clic (...) La chanson "Dance Monkey" montre à quel point les gens peuvent perturber votre quotidien, votre routine. Aujourd'hui, vous devez organiser votre emploi du temps selon d'autres personnes en fonction de leur agenda."

Quant au rapport avec le singe, elle a fait comprendre qu’elle s’est souvent sentie comme "un singe de cirque ou de foire, qui se force à danser pour son audience." Dans son hit et dans sa vidéo, elle retrace, imageant ses personnages, les relations qu’elle a pu entretenir avec son public. Au fil du temps, celles-ci ont évolué dans le bon sens, la relation n’est plus forcée.

Lire aussi