Tones and I: que signifient les paroles de ses chansons?

Le

Tones and I se distingue par sa voix enfantine, mais aussi par ses textes qu'elle écrit elle-même. Découvrez le sens de ses chansons les plus connues...

Tones and I : les paroles de ses chansons

Tones and I : une chanteuse venue d'Australie

La chanteuse Toni Watson, alias Tones and I, est née en 2000 dans la péninsule de Mornington (sud-est de l'Australie), puis s'est installée dans la ville de Byron Bay. Passionnée de musique, elle a appris en cours de musique au lycée à jouer de la batterie et du clavier. Elle rencontre son manager, Jackson Walkden-Brown, à 19 ans. Celui-ci est conquis par sa voix à la fois enfantine et puissante.

Tout en travaillant sur ses projets musicaux, la jeune femme gagne sa vie en se produisant dans la rue et en travaillant comme vendeuse dans une boutique. C'est la perte de son emploi qui va accélérer le développement de sa carrière musicale. Avec sa prime de licenciement, la jeune artiste s'achète une loop-station, appareil permettant de produire des sons. C'est en travaillant avec ce nouvel outil que Toni Watson qui n'a jamais pris de cours de chant va trouver son style musical et vocal. Elle se met alors à composer ses propres chansons, qui vont très vite se faire remarquer.

Le sens caché de "Johnny Run Away"

Le premier single de Tones and I, qui passe sur les radios australiennes, est intitulé "Johnny Run Away". Cette chanson qui mixe mélodie, pop et électro est inspirée par la vie personnelle de la chanteuse. En effet, Tones and I parle de son meilleur ami gay. Elle insiste sur le harcèlement qu'il a subi en raison de sa sexualité, et sur la désapprobation de son père quand il était jeune.

La chanteuse explique aussi qu'il vaut mieux fuir devant la violence et les préjugés des autres : Everybody has a dream, but they're frozen by fear. We won't dance in the rain, we go and run for cover. All that is to blame is getting picked on by another (Tout le monde a des rêves, mais ils sont figés par la peur. On ne dansera pas sous la pluie, on va courir se mettre à l'abri. La faute au harcèlement des autres.)

Le single "Johnny Run Away" s'est classé à la 12e place du classement musical australien (ARIA) et a connu un succès notable en Irlande. Tones and I a ensuite sorti son premier EP "The Kids Are Coming" (2019).

"Dance Monkey" et la critique des réseaux sociaux

Avec son second single "Dance Monkey", Tones and I connaît un succès fulgurant et mondial. Le titre se place n°1 du classement australien pendant 10 semaines consécutives (un record !), mais aussi au top des charts de 10 pays européens, dont la Grande-Bretagne, l'Italie, la Norvège, le Danemark, L'Allemagne, la Suède… En France, le titre cartonne et se classe n° 3 sur iTunes.

La chanson fait référence aux exigences du public que croisait Toni Watson, quand elle jouait dans la rue ou sur scène. Malgré un agenda chargé et beaucoup de stress, il fallait toujours en donner plus, quitte à se transformer en singe chantant et dansant. Derrière ce constat, il y a aussi une critique des réseaux sociaux, qui accélèrent tout. Mais la chanteuse a appris à renouer une relation plus harmonieuse avec son public, qu'elle fait chanter et danser à son tour !