The Witcher : zoom sur les décors 100 % naturels de la série

Le - modifié le

Après son succès littéraire et vidéoludique, l’univers de The Witcher investit le petit écran grâce à Netflix. L’occasion de revenir sur la qualité des décors et des lieux de tournage de la série.

The Witcher : la fantasy sous ses plus beaux atours

The Witcher dépeint un univers de fantasy médiévale dont l’ambiance rappelle un habile mélange entre Le Seigneur des anneaux et Game of Thrones. Cela tient autant aux créatures fantasmagoriques, à la magie qu’aux jeux de pouvoir et à la violence de certains affrontements. Si l’œuvre littéraire d’Andrzej Sapkowski offrait toute largesse à l’imagination du lecteur, les jeux vidéo proposaient une vision particulièrement soignée de ce monde. Afin de donner vie à la série, toute la difficulté est de préserver l’atmosphère développée par ses prédécesseurs, tout en s’ancrant dans un contexte réaliste et plausible.

L’importance des décors et lieux de tournage dans The Witcher

Qu’il s’agisse d’un film ou d’une série, une production de fantasy nécessite des repérages parfois longs pour dénicher des endroits uniques, voire insolites. On se souvient encore des magnifiques contrées de Nouvelle-Zélande pour Le Seigneur des anneaux, sans oublier les paysages d’Islande pour une partie du tournage de Game of Thrones. The Witcher fait également le choix de l’authenticité avec des décors naturels aussi majestueux que somptueux. Toute la difficulté pour les producteurs tient à trouver les lieux qui répondent aux besoins du scénario sans passer par l’ajout d’effets spéciaux.

Privilégier une ambiance médiévale teintée de fantasy

En accord avec la volonté de Lauren Schmidt, showrunner de la série, le directeur artistique Andrew Laws s’est éloigné du cadre que l’on a pu découvrir dans les différents jeux vidéo. Ceux-ci n’étaient pas sans rappeler Fable et son côté féérique. The Witcher vu par Netflix s’ancre dans une atmosphère médiévale appuyée, donnant l’illusion d’explorer une époque reculée qui aurait pu exister. On songe à ces ruelles crasseuses et ces villages minés par la misère. En total contraste avec l’indigence des conditions de vie du peuple, le continent des Royaumes du Nord dépeint de nombreuses ambiances.

L’Europe à l’honneur pour dépeindre les Royaumes du Nord

L’univers de The Witcher est particulièrement varié. On songe à la ville côtière de Novigrad, la falaise du Tumulte qui borde Hindarsfall, la lointaine Kaer Trolde, les contrées désolées de Griseroche ou encore aux reliefs montagneux qui cernent la pointe de Morhen. Afin de retranscrire les spécificités de chaque contrée, des plus inquiétantes aux plus féériques, le tournage de la série s’est essentiellement focalisé sur l’Europe de l’Est.

On peut alors évoquer le château Ogrodzieniec en Pologne ou le parc géologique d’exploitation de bauxite à Gánt en Hongrie. La ville de Budapest a également accueilli l’équipe de The Witcher. Pour des contrées plus "exotiques", plusieurs scènes ont été filmées aux îles Canaries. Certaines séquences en intérieur de la saison 2 ont été tournées à Londres.