The Weeknd : retour sur le succès de son album "My Dear Melancholy"

Le - modifié le - Par .

Au sommet de sa carrière musicale, The Weeknd décide en 2018 de commercialiser un EP intitulé "My Dear Melancholy". À la clé, un nouveau succès pour l’artiste canadien.

Un EP soigneusement gardé secret

S’ils ont l’habitude de ne pas tout dévoiler des mois à l’avance, les artistes sont traditionnellement nombreux à "teaser" la sortie de leurs nouveaux projets musicaux. Souvent encouragés dans cette démarche par leurs maisons de disques, les chanteurs et chanteuses suivent ainsi un plan de communication bien établi pour susciter l’envie et préparer les fans à la date de sortie d’un nouvel album ou single. À l’opposé de ce diktat, The Weeknd décide de créer la surprise en 2018 avec la parution de son premier EP intitulé "My Dear Melancholy". À l’exception de quelques proches et amis du chanteur canadien, personne n’était donc au courant de la sortie de cet EP. Sur les réseaux sociaux, l’artiste annoncé pour le show de la mi-temps du Super Bowl 2021 dévoile dans un message plutôt intrigant la sortie de son nouvel opus. Si beaucoup s’attendent alors à découvrir un nouvel album, deux ans après "Starboy", The Weeknd confirme qu’il s’agit simplement d’un EP, le premier de sa carrière.

Un succès immédiat

Porté par le hit "Call Out My Name", l’EP "My Dear Melancholy" réussit à intégrer le haut du classement Billboard 200 aux États-Unis dès sa sortie. Avec cette performance, The Weeknd réalise un exploit puisqu’en près de dix ans, il est le deuxième artiste à atteindre la première place de ce classement avec un album contenant un nombre limité de titres (6 pour "My Dear Melancholy"). Produit par Frank Dukes comme les albums studio de The Weeknd, l’EP affiche quelques collaborations et contributions qui permettent de booster son succès. Les Français Daft Punk ainsi que le DJ américain Skrillex font ainsi partie des personnalités à avoir permis la réalisation de cet EP. Le jour de sa sortie, "My Dear Melancholy" est diffusé plus de 25 millions de fois rien que sur la plateforme Apple Music. En une semaine, l’EP de The Weeknd s’écoule à près de 170 000 exemplaires (ventes physiques et équivalents streams).

Des titres plus sombres que pour les précédents albums

Depuis 2013 et la sortie de "Kiss Land", "Beauty Behind The Madness" et "Starboy", The Weeknd s’est construit une réputation d’artiste R&B incontournable, et engagé, n’hésitant pas parfois à faire le buzz pour faire passer ses messages. Dans "My Dear Melancholy", le Canadien dévoile des textes un peu plus sombres qu’à son habitude et signe une sorte de retour à la musique électronique. La présence des Daft Punk et du DJ Skrillex s’inscrit d’ailleurs dans cette volonté de proposer un EP alternatif classé dans la catégorie électropop plutôt que R&B. Toujours très impliqué dans les paroles de ses chansons, The Weeknd aborde dans "My Dear Melancholy" des passages importants de sa vie sentimentale avec, notamment, ses chagrins d’amour liés à ses séparations avec Bella Hadid et Selena Gomez.

Lire aussi