The Weeknd doit beaucoup à Ariana Grande qui a lancé sa carrière

Le - Par .

Le chanteur s’est confié comme jamais sur ses débuts dans la musique, au magazine Variety. The Weeknd a notamment dévoilé que son duo avec Ariana Grande, «Love Me Harder», avait joué un grand rôle dans son succès.

The Weeknd

Vous souvenez-vous du hit "Love Me Harder" ,sorti en 2014? Le morceau refait surface dans les souvenirs de The Weeknd. Le chanteur vient de faire des confidences sur sa musique pour le magazine Variety. Dans cette interview, il raconte l’impact que son duo avec Ariana Grande a eu sur sa carrière. Et tout a commencé grâce à «Love Me Harder», en 2014. La chanteuse aurait permis à l’artiste canadien de faire la rencontre du producteur à succès Max Martin.

«Ariana Grande m’a permis de mettre un pied dans l’industrie avec Max Martin. Elle a été ma chance de pouvoir lui montrer ‘’je peux jouer ce jeu’’, vous savez? Mais quand on s’est retrouvé dans une même pièce tous les deux, on n’a pas vraiment connecté, détaille The Weeknd pour Variety. Puis quelqu’un l’a invité à un concert que j’ai fait au Hollywood Bowl, et il a vu 15 000 personnes chanter en même temps que moi, et je pense qu’il s’est dit ‘’OK, il y a quelque chose que je ne comprends pas’’. Donc on s’est retrouvé une nouvelle fois, et la première chanson que nous avons créée ensemble a été ‘’In The Night’’».

The Weeknd vivait une période sombre durant l’enregistrement avec Ariana Grande

Pour cette édition de Variety, The Weeknd a également fait des révélations sur l’un des titres qui compose son dernier album «After Hours». La chanson «Faith» ferait référence à un des moments les plus sombres de sa vie, vécu à la même période que son enregistrement avec Ariana Grande, en 2013.

The Weekend raconte: «J’étais en train de devenir sans dessus dessous, et je vivais pas mal de trucs personnels. Je me suis fait arrêter à Las Vegas. C’était une ère de rock-star, ce dont je ne suis pas du tout fier. Vous entendez des sirènes à la fin de la chanson – c’est moi à l’arrière de la voiture de police, à ce moment-là. J’ai toujours voulu faire ce titre mais je ne l’ai jamais fait, et cet album était le moment parfait parce que je cherchais une échappatoire après un chagrin d’amour. Je voulais être ce gars encore une fois – le mec qui a le cœur brisé et qui déteste Dieu et qui perd sa putain de religion et qui déteste ce qu’il voit dans le miroir donc il ne fait que se défoncer.»

Lire aussi