Le -
modifié le -

The Outer Worlds : la nouvelle pépite RPG des créateurs de Fallout New Vegas

© 

Perdu dans les étoiles

The Outer Worlds met en scène un personnage qui pourra être personnalisé de la tête aux pieds. Notre avatar se réveille d'une hibernation qui s'est légèrement éternisée. Au lieu de sortir de son sommeil frigorifique dix ans plus tard, le brave héros que nous contrôlons a patienté pendant soixante-dix longues années. L'univers a donc drastiquement changé puisque des mégacorporations font la loi au sein de la colonie d'Halcyon. Bien entendu, l'ombre d'une conspiration plane au-dessus des habitants de ces planètes situées aux confins de la galaxie. Au fil de l'aventure, et grâce à des alliés de confiance, le joueur devra lever le voile sur les agissements de ces grandes entreprises sans foi ni loi.

Une formule qui a fait ses preuves

Cette nouvelle licence est développée par Obsidian Entertainment. Avant de se faire racheter par Microsoft en 2018, le studio californien a travaillé avec Bethesda Softworks sur un certain Fallout: New Vegas. Considéré par de nombreux fans comme le meilleur épisode de la saga, le titre a servi de source d'inspiration pour The Outer Worlds. Ce dernier reprend la vue FPS et les combats à base d'armes déjantées. Ce n'est pas tout puisqu'une bonne dose d'humour vient embellir la progression malgré une violence certaine. Enfin, les deux productions partagent un amour inconditionnel pour le genre RPG. Cette dimension se retrouve aussi bien dans les dialogues que dans la jouabilité.

Le rôle de sa vie

Si The Outer Worlds conte une histoire passionnante et riche en émotions, le jeu d'Obsidian laisse aussi une grande part de liberté au joueur. En effet, la structure d'une mission peut radicalement changer selon les décisions prises et les attributs débloqués par notre héros. Avec la dose de charisme qui va bien, un conflit peut se régler par une simple phrase lors d'une conversation. Tout ou presque peut se dérouler pacifiquement ou avec une violence débridée. Comme dans Fallout, le joueur doit choisir ses principaux talents (armes à distance, corps à corps, charisme...), et tous sont ajustables au cours de la partie. Cette dimension pousse aussi à recommencer une partie en faisant différemment. À vous de choisir entre le pacifisme et le chaos !

Des mondes pas si merveilleux

Au fil des différentes bandes-annonces, Obsidian a mis en avant les magnifiques planètes de son bébé. Il est important de préciser que The Outer Worlds n'est pas un jeu en monde ouvert. Si les zones accessibles restent vastes, la progression n'en restera pas moins dirigiste pour atteindre un objectif. Sur ces routes, de nombreuses embûches viennent rythmer cette épopée. Des créatures extraterrestres tenteront d'attaquer notre héros. Pour calmer leurs ardeurs, des armes à feu et autres pouvoirs surnaturels sont à notre disposition. L'action peut même être ralentie pour viser avec plus de précision. Les affrontements sont dynamiques, et un partenaire contrôlé par l'intelligence artificielle peut nous prêter main-forte. Une aide qui est la bienvenue.

The Outer Worlds est disponible sur PS4, Xbox One et PC depuis le 25 octobre 2019. La version Switch arrivera un peu plus tard.

Trailer de lancement The Outer Worlds