The Division 2 : comment bien débuter ?

Le - modifié le

Après un 1er action-RPG solide mais perfectible en 2016, Massive Entertainment récidive avec The Division 2, disponible depuis mars 2019. Voici nos conseils pour survivre dans un Washington dévasté !

Un bref rappel sur le scénario de The Division 2

The Division 2 débute quelques mois après la fin de la crise new-yorkaise du 1er épisode. Fort de vos états de service, vous êtes de nouveau dépêché à la rescousse d'une grande ville américaine dévastée par les milices armées.

Cette fois, c'est la capitale Washington qu'il faut tenter de reprendre des mains des Hyènes, Parias et True Sons, les trois groupes armés qui contrôlent les quartiers de la ville. Pour y parvenir, une bonne approche stratégique – seul ou à plusieurs sur ce RPG online – et une recherche permanente de nouveaux loots dans les moindres recoins d'une carte immense seront indispensables !

Règle n°1 : Privilégiez le jeu en équipe (surtout au début)

Entre une IA en net progrès depuis le 1er The Division et une difficulté croissante, mais omniprésente, se lancer seul dans les zones de combat (et en particulier les Dark Zones) relève du suicide en début d'aventure. Vous aurez tout le temps souhaité plus tard pour vous lancer dans des raids solitaires, une fois votre arbre de compétence développé. Même si vous êtes un habitué du système de jeu, privilégiez la coopération dans un premier temps. Vous pourrez ainsi vous faire soigner en cas d'erreur au combat, et serez couvert par la force du nombre.

Règle n°2 : Le loot, votre priorité absolue !

Il serait tentant de vous laisser griser par l'ambiance sonore exceptionnelle, ou la peur du Game Over, vous poussant ainsi à oublier les loots. Ces récompenses disséminées dans les zones de jeu (et parfois bien cachées dans TD2) vous permettront notamment de crafter des armes toujours plus puissantes, et d'augmenter votre efficacité au combat.

Un objet ne vous intéresse pas ? Revendez-le contre des crédits, vous en aurez bien besoin à partir du niveau 30, lorsque les choses sérieuses vont débuter avec l'arrivée des Black Tusks ! Par ailleurs, veillez à économiser pour ce véritable tournant du jeu : sur le principe vous n'aurez nul besoin de toucher à votre bourse de crédits Phenix avant cela.

Règle n°3 : avancez couvert, combattez malin

Seul ou à plusieurs, la discipline est cruciale dans l'univers The Division, même si vous l'arpentez depuis le lancement de la version bêta. Pas question ainsi de foncer tête baissée à la Call of Duty ici : vous vous feriez abattre comme une vulgaire proie en plein milieu de la rue ! Progressez méthodiquement et à couvert, en surveillant vos arrières : l'IA étant plus performante, elle tentera régulièrement de vous prendre au piège en vous encerclant.

En cas d'escarmouche, surveillez l'apparition des taches rouges ou blanches à l'écran, qui vous donneront la direction d'où proviennent les tirs de vos assaillants. Adaptez en conséquence votre zone de couverture afin de pouvoir faire face à la menace ! Enfin, en cas de combat, ne vous précipitez pas dans la mêlée : pensez aux bonus et équipements pour une attaque à distance plus sécurisante ! À niveau élevé, et selon l'orientation que vous aurez donnée à votre arc de compétences, il vous sera possible de nettoyer une pièce sans même y pénétrer.

The Division 2 : le contenu du jeu décortiqué en vidéo