[Test] Mafia Definitive Edition : la pègre se met sur son 31

Le

Véritable claque lors de sa sortie en 2002, Mafia a depuis acquis le statut de classique du jeu vidéo. Dix-huit ans après, le titre s’offre une seconde jeunesse à travers un remake de haute facture. L’occasion pour toute une frange de joueurs de découvrir ce monument vidéoludique qui nous plonge au cœur des années 30, période où les mafiosi régnaient en maître.

Lost Heaven : le Paradis des gangsters 

La première chose qui frappe lorsque l’on lance pour la première fois Mafia : Definitive Edition, c’est bien évidemment le gap graphique entre l’épisode de 2002 et ce remake. Ici, la ville de Lost heaven (ville fictive des années 1930, inspirée de Chicago) prend une toute autre ampleur et profite du travail impressionnant du studio Hangar 13 (Mafia III, Borderlands: The Handsome Collection), qui a su conserver le charme du jeu original tout en apportant de véritables améliorations sur le plan technique. Textures haute définition, éclairages plus réalistes, population plus dense… les développeurs ont tout mis en œuvre pour nous plonger au cœur des années 30. Et ça marche ! Le résultat est à la hauteur des attentes et saura aussi bien satisfaire les joueurs qui découvrent pour la première fois la licence, que ceux qui ont déjà joué au titre à l’époque.

© 2K games

Cette refonte graphique s’applique également aux personnages qui bénéficient pour le coup de nouveaux visages, nettement plus réalistes qu’auparavant. Un véritable plus pour le scénario, qui gagne en épaisseur et en immersion. Que ce soit Tommy Angelo, le héros du jeu, ou ses collègues de la pègre (Sam, Paulie, Don Salieri…), tous ont eu le droit à un lifting de haute facture. Les expressions du visage sont, elles aussi, bien plus convaincantes qu’à l’époque, ce qui offre des dialogues percutants et prenants, à tel point que l’on s’attache très rapidement (et sans s'en rendre compte) aux principaux personnages du jeu.

© 2K Games

Un scénario qui n’a pas pris une ride

Si visuellement, Mafia Definitive Edition impressionne, c’est pourtant bien son scénario qui ne vous laissera pas indifférent. Pour rappel, dans cet épisode, les joueurs incarnent Tommy Angelo, un jeune chauffeur de taxi fraîchement débarqué à Lost Heaven. Après avoir aidé Paulie et Sam, deux membres de la pègre italienne, à s’extirper d’une situation délicate, ce dernier va alors entamer une carrière de criminel pour le compte de la famille Salieri, qui est en pleine guerre de territoire avec son ennemi juré, Don Morello. Très vite, les joueurs se retrouvent plongés au cœur d’une histoire digne des meilleurs films de mafieux, où s’entremêlent esprit de famille et trahison. Si vous aimez le genre, croyez-nous, vous ne serez pas déçu par Mafia Definitive Edition.

© 2K Games

Les plus nostalgiques trouveront, eux aussi, leur compte dans ce remake puisque les développeurs de Hangar 13 ont également retravaillé le scénario du jeu. Si ce dernier garde la même structure que par le passé, le studio a tout même apporté plus de soin aux dialogues et cut-scenes du titre. L’aspect cinématographique du jeu a été renforcé, ce qui rend les relations inter-personnages beaucoup plus poignantes. Grâce à ces quelques modifications, les développeurs ont su conserver l’essence du titre original, tout en apportant plus de profondeur et de cohérence à une histoire qui, 18 ans après, reste toujours aussi palpitante. En revanche, ne vous attendez pas à une durée de vie similaire à un GTA puisqu'il vous faudra environ 15 heures (sans forcer) pour finir le jeu.

© 2K Games

Un gameplay légèrement remanié, mais maîtrisé

Afin de recréer la ville de Lost Heaven, les développeurs ont utilisé le moteur de Mafia 3. Ainsi, au-delà des améliorations graphiques, ces derniers ont également profité de ce lifting pour donner un nouvel élan au gameplay de Mafia Definitive Edition. À commencer par la conduite, qui devient beaucoup plus agréable. Les voitures sont beaucoup plus simples à manier et les bolides les plus rapides tirent enfin parti de leur puissance. Si en 2002, la sensation de vitesse au volant était peu présente, les développeurs ont corrigé le tir sans pour autant transformer des voitures des années 30 en bolides contemporains.

© 2K Games

Même son de cloche pour les gunfights, qui gagnent en intensité dans cet épisode malgré leur côté assez «simpliste». Autant vous le dire tout de suite, Mafia Definitive Edition ne verse pas dans l’originalité sur ce point et il faudra vous contenter d'un simple système de couverture (pas toujours très précis). Pour autant, le jeu propose tout de même quelques séquences d’action particulièrement bien rythmées et qui offrent de bons moments ! 

Conclusion

Avec Mafia Definitive Edition, 2K Games et Hangar 13 nous livrent sans aucun doute le meilleur remake de cette année 2020. Dix-huit ans après la sortie de l’opus original, les développeurs ont su insuffler un élan de jeunesse à la licence, sans jamais dénaturer le matériel de base. Que vous ayez déjà joué, ou non, à Mafia, vous ne resterez pas bien longtemps insensibles aux charmes de la cité de Lost Heaven et de ses habitants.