Le -
modifié le -

Taylor Swift utilise un système de reconnaissance faciale pour repérer ses harceleurs!

© NRJ Play Getty Image

Tay-tay dit stop aux harceleurs!

En mai dernier, lors d'un concert organisé au Rose Bowl en Californie, Taylor Swift a utilisé un système de reconnaissance faciale pour repérer parmi la foule, ses harceleurs. Ce dispositif, relié à un poste de commandement situé à des milliers de kilomètres de là, dans le Tennessee est un outil technologique imparable. La machine scanne ainsi les visages du public, puis compare ensuite les photographies.

Les visages sont décryptés, et les harceleurs connus de la chanteuse sont automatiquement repérés. Nous ignorons si le système a permis d'identifier les harceleurs de la chanteuse. Une chose est sûre, l’artiste country ne se laisse pas faire…

Des fans, un peu trop fans…

Taylor Swift, qui fêtait hier ses 29 ans, est très populaire aux Etats-Unis. Taylor Swift est régulièrement la cible de fans beaucoup trop insistants. Des admirateurs parfois incontrôlables. Vendredi dernier, un homme a été condamné à 6 mois de prison. Son crime ? L’homme s’était introduit chez Taylor Swift pour dormir dans son lit. Une démarche  qui viole l’intimité de la star. Entre mai 2015 et octobre 2016, Franck Andrew Hoover avait envoyé de très nombreux messages à la chanteuse.

Dans ces messages, l’homme expliquait vouloir tuer Taylor Swift et sa famille. Il avait ensuite été arrêté par les autorités alors qu’il tentait d’entrer en contact avec la jeune femme lors de l’un de ses concerts à Austin, au Texas. Cet homme avait déjà fait l’objet d’une interdiction d’approcher la star à moins de 150 mètres. Taylor Swift reste alors plus que jamais prudente…