Le -
modifié le -

Taylor Swift terrorisée à l'idée de monter sur scène après l'attentat de Manchester

© NRJ

L’attentat de Manchester, survenu à l’issue d’un concert d’Ariana Grande, le 22 mai 2017, a provoqué un raz-de-marée de tristesse et de colère. 22 personnes avaient alors trouvé la mort en raison de cet attentat-suicide.

Près de deux ans après cette tragédie, cette date reste à jamais gravée dans les esprits. Taylor Swift, qui devrait bientôt sortir un septième album, a d’ailleurs évoqué cet attentat à l’occasion d’une interview accordée au magazine Elle. Et l’interprète de «Love Story» ne cache pas avoir été terrifée à l’idée de remonter sur scène: «Après l’attentat à la bombe de Manchester et celui à Las Vegas, je me sentais terrifiée à l’idée d’aller en tournée, a-t-elle confié. Je ne savais pas comment on pouvait faire en sorte que 3 millions de fans soient en sécurité durant sept mois. Il y a eu beaucoup d’organisation, de dépenses, et aussi d’efforts pour que les fans soient en sécurité.»

Taylor Swift évoque aussi la fusillade ayant eu lieu à Las Vegas lors du festival Route 19 Harvest Music. 58 spectateurs avaient ainsi été froidement assassinés par un tireur isolé.

Une remise en question pour Taylor Swift

Celle qui fêtera ses 30 ans en 2019 a également dressé le bilan de sa carrière. Pour cette nouvelle année, Taylor Swift a décidé de prendre les choses en main et de changer quelque peu les règles. Elle a notamment désactivé les commentaires sur Instagram: «Je tiens mes amis et mes fans informés de ce qui se passe dans ma vie, mais je forme mon esprit à ne pas avoir besoin de l’approbation de quelqu’un.» Une nouvelle page se tourne ainsi pour la star planétaire.