Taylor Swift: son soutien à la cause LGBT

Le - modifié le - Par .

Taylor Swift, déjà reconnue pour avoir défendu plusieurs causes, a décidé d’accorder son soutien à la communauté LGBT. La star utilise sa notoriété pour faire passer un message percutant.

Les motivations de Taylor Swift

Si la pop star a souvent été critiquée pour son mutisme politique, elle n’en reste pas moins une femme engagée. Féministe dans l’âme, elle n’hésite pas à prendre parti lorsqu’une femme est mise en cause : "Le féminisme est la cause la plus importante que l’on puisse défendre, car il s’agit juste d’un autre mot pour dire égalité", explique l’Américaine au journal Elle. En 2009, elle fait un don de 250 000 dollars à plusieurs écoles américaines pour aider l’enseignement. En 2012, la jeune femme engage 4 millions de dollars en faveur du Country Music Hall of Fame à Nashville, pour la construction d’un centre d’éducation. La pop star est sur tous les fronts, apportant son soutien aux victimes de catastrophes naturelles, aux divers organismes sociaux et au téléthon. Taylor Swift déteste l’injustice et son dernier combat concerne les préjudices que subit la communauté LGBT. Dans une interview accordée au magazine Vogue, elle a déclaré : " Si vous n’êtes pas un homme blanc, hétérosexuel, vos droits peuvent être facilement bafoués. "

Un clip évocateur

Avant la sortie de son 7e album "Lover" le 23 août 2019, Taylor Swift crée l’événement en publiant son clip "You Need To Calm Down". Dans un camping multicolore, se côtoient les "queer" et les "haters". L’interprète de "Bad Blood" change d’image pour dénoncer les discriminations faites aux gens différents. C’est avec aplomb qu’elle bronze à la piscine devant une foule qui se déchaîne contre les pratiques homos, en chantant : "Le soleil brille sur la parade qui défile, mais tu préfères rester bloqué au Moyen-âge", ou encore "Tu devrais juste t’asseoir un peu et ensuite tenter de restaurer la paix." Pour appuyer sa démarche, la chanteuse s’est entourée d’un casting de choix comme Hayley Kiyoko ou la drag-queen RuPaul. Le sosie de Beyoncé interprété par une femme transgenre ou l’intervention de Katy Perry à la fin du clip serrant dans ses bras son ennemie de toujours, viennent parfaire ce morceau rythmé et entêtant. Il s’inscrit dans la ligne de "Lover" qui vise à encourager son public à s’aimer tel qu’il est, comme le démontre son hit "Me".

Signature et donation

En faveur de la loi sur l’égalité de tous les citoyens, la chanteuse a mis un lien à la fin de sa vidéo, invitant ses fans à signer la pétition. Et elle ne s’arrête pas là. Suite au projet de loi "Slate Of Hate" qui limite le mariage entre homosexuels, Taylor Swift a fait un don de 113 000 dollars à l’association Tennesse Equality, en l’accompagnant d’une lettre explicite : "Je vous écris pour vous dire à quel point votre travail m’inspire, particulièrement la pétition que vous avez mise en place contre les dirigeants haineux à l’origine du projet de loi State of Hate au Tennessee."

Si certains calomnient son engagement comme un coup de pub, il faut garder à l’esprit que Taylor Swift a toujours été généreuse et sincère dans chacune de ses batailles.

Lire aussi