Taylor Swift: l'homme qui l'harcèle condamné à 30 mois de prison

Le - Par .

L'individu qui harcelait Taylor Swift depuis plusieurs années a enfin été condamné. Détails.

Le calvaire a enfin pris fin pour Taylor Swift. Alors qu'elle multiplie les millions de fans aux quatre coins de la planète, la chanteuse doit aussi faire face à des admirateurs trop entreprenants et même agressifs.

C'est le cas par exemple d'un certain Eric Swarbrick. L'homme, originaire d'Austin au Texas, a été condamné à 30 mois de prison ferme par un juge fédéral pour avoir harcelé l'interprète de «You Need To Calm Down».

L'homme, qui a plaidé coupable, a envoyé, au total, pas moins de 40 lettres et e-mails à Big Machine Label Group en 2018, l'ancien label de la superstar. À travers les courriers, Eric Swarbrick confiait son envie de vouloir violer et tuer Taylor Swift, avant de vouloir se suicider devant le patron de l'entreprise. 

Taylor Swift a peur pour sa vie

Malheureusement, en parallèle des messages d'amour et de soutien de ses fans, celle qui est récemment entrée dans l'histoire avec «Folklore» doit aussi faire face aux haters. Il est d'ailleurs parfois difficile pour elle de ne pas se préoccuper des menaces et insultes reçus sur la Toile. 

En 2019, lors d'un entretien pour le magazine Elle, la chanteuse avait évoqué cette peur constante d'être harcelée: «Je garde sur moi en permanence des bandages militaires pour les blessures par balles ou par couteau. Les sites Web et les tabloïds ont décidé de poster chacune de mes adresses. Au bout d’un moment on a tellement de harceleurs qui arrivent chez soi qu’on se met à se préparer au pire.»

Lire aussi