Le -
modifié le -

Stromae : les titres qui font référence à sa mère

© © Getty Images / Tim Mosenfelder

La mère de Stromae

Stromae a été élevé par sa mère, Miranda Van Haver, à Laeken au nord de Bruxelles. Elle s'est séparée assez rapidement du père de Stromae, un Rwandais retourné vivre dans son pays, plus tard assassiné lors du génocide en 1994. Pour élever ses quatre fils et sa fille, nés de pères différents, elle travaillait le jour dans des administrations, et la nuit, comme serveuse dans des boîtes de nuit. Stromae a été fortement influencé par cette figure maternelle.

Dans le hit "Papaoutai", il fait directement référence à son enfance : "Maman dit que lorsque l'on cherche bien, on finit toujours par trouver. Elle dit qu'il n'est jamais très loin, qu'il part très souvent travailler. Maman dit "travailler, c'est bien", bien mieux qu'être mal accompagné ! Pas vrai ?". Ces paroles traitent de l’absence de son père et des mensonges protecteurs de sa mère.

Des textes inspirés par sa mère

Dans un autre hit, le chanteur belge prend pour inspiration un thème grave lié à sa mère. Il s'agit de la chanson "Quand c'est", qui signifie en réalité cancer. Avant de parler de l'universalité de cette maladie, qui peut toucher chacun de nous, il fait référence au cancer du sein de sa mère : "Mais oui, on se connaît bien. T'as même voulu t'faire ma mère, hein, t'as commencé par ses seins".