Le -
modifié le -

Stromae : le sens caché de "Moules frites"

© © Getty Images / Matthew Eisman

Une métaphore plutôt crue

Il faut parfois plusieurs écoutes du titre "Moules frites" pour en découvrir le véritable sens. Le hit "Moules Frites" apparaît sur le second album de Stromae, "Racine carrée", numéro un des ventes en France. Le chanteur y aborde un sujet grave sous couvert de paroles anodines : il s'agit du sida. Stromae ne fait pas dans la subtilité, et joue pleinement de métaphores sexuelles plutôt crues pour dénoncer les rapports non protégés. Le petit doigt indique le pénis, les moules désignent les sexes féminins, et la mayonnaise symbolise le préservatif... Il ne reste plus qu'à traduire le texte original : "Sais-tu ce qu'il m'a dit, Paulo, Ou que son petit doigt lui dit, plutôt. Quand ce dernier se lève, c'est qu'une coquille de rêve est sortie de l'eau. Et là, il chante : Paulo aime les moules frites, sans frites et sans mayo."

 

Jeux de mots et doubles sens

Stromae affectionne les jeux de mots dans ses textes. Ainsi, dans le titre "Quand c'est", il fait directement référence au cancer. Autre double sens, celui du hit "Ta fête", dans lequel il exprime l'envie de faire la fête, mais aussi le danger face aux réalités de la vie. Avec "Moules frites", outre la métaphore sexuelle, il s'amuse aussi de ses origines belges, en faisant preuve d'un humour bien approprié !