Le -
modifié le -

Stromae: comment il a conquis les États-Unis

© © Getty Images / Foc Kan

À la conquête des USA

Au début des années 2010, Stromae devient l’un des chanteurs incontournables en Europe avec la sortie de son album "Racine carrée". Porté par des hits comme "Papaoutai", l’album se hisse rapidement en tête des ventes dans plusieurs pays comme la France ou la Belgique. Très vite, une tournée est annoncée à travers toute l’Europe, mais aussi outre-Atlantique. Né à Bruxelles d’un père rwandais et d’une mère belge, Stromae entend bien conquérir les États-Unis. Il y pose les pieds dès 2014 avec l’ambition de faire découvrir sa musique. Dans de petites salles ou au Madison Square Garden, l'artiste ne tarde pas à surprendre ses fans avec ses paroles et sa personnalité. D’abord essentiellement composé d’expatriés, son public se diversifie avec l'arrivée en masse d’Américains curieux de découvrir à quoi ressemble sa musique.

Les événements qui ont lancé la carrière de Stromae aux États-Unis

Pour conquérir les States, Stromae a pu s’appuyer sur quelques événements importants. Dès le début de ses shows américains, le Belge reçoit le soutien de Madonna et Will.i.am. À Coachella, Stromae partage la scène avec le rappeur Drake, et fait sensation en éclipsant l’une des plus grandes stars de la musique aux États-Unis. Dans la foulée, celui qui vient de célébrer ses 34 ans est invité sur les plateaux de télévision. Il apparaît, entre autres, dans le "Late Night with Seth Meyers" puis dans le "Jimmy Kimmel Live". (Écrit par HREF)