Squeezie : le premier Youtubeur de France ne fait pas que du gaming !

Le

Marque de vêtement, album de musique urbaine... Squeezie a su se diversifier avec succès ces dernières années. Le 1er Youtubeur français est devenu l’une des grandes stars de la jeunesse francophone.

L’élève Squeezie a dépassé le maître Cyprien

Lorsque Squeezie est devenu le 1er Youtubeur français en juin 2019, il a, comme un symbole, dépassé son ami et mentor Cyprien qui détenait jusqu’à présent le leadership sur YouTube. Pour en arriver là, le vidéaste de 21 ans seulement a su apprendre d’une multitude d’expériences différentes. Comptabilisant aujourd’hui plus de 15 millions d’abonnés, Lucas Hauchard (son vrai nom) a tout d’abord grandi avec YouTube. Il lance sa toute première chaîne en 2008 alors qu’il n’a que 12 ans, la consacrant à son jeu préféré de l’adolescence, Dofus. Sa chaîne actuelle, créée en 2011, se veut déjà plus mainstream avec quelques podcasts dans la lignée de ceux de Cyprien ou Norman, et des vidéos gaming sur une bien plus grande panoplie de jeux vidéo (notamment des Let’s Play très suivis sur Max Payne 3 et le reboot de Tomb Raider).

Le million d’abonnés à 17 ans

Ce contenu plus accessible lui permet de devenir en 2013 le plus jeune Français à dépasser le million d'abonnés sur YouTube alors qu’il n’a que 17 ans et de se faire remarquer par Cyprien alors à la recherche d’un Youtuber Gaming avec un bon niveau d’expression orale. Son aîné de presque 7 ans lui propose de travailler avec lui sur la création de la chaîne CyprienGaming et le prend sous son aile. Cyprien l’aide à être plus à l’aise devant la caméra, lui offre un tremplin de visibilité, et le conseille également dans sa vie personnelle. Il avise notamment Squeezie, qui faisait alors toutes ses vidéos tout seul de A à Z et arrivait à saturation au niveau professionnel et personnel, d’engager un monteur pour éviter un burn-out. Ce simple conseil a aidé Squeezie à utiliser son esprit créatif pas seulement pour être ultra-productif, mais également pour plancher sur de nouveaux concepts. En 2014, il s’ouvre par exemple davantage aux jeux d’horreur, avec notamment le Let’s play d’Alien: Isolation, une passion pour l’épouvante que l’on retrouve encore aujourd’hui dans ses vidéos « thread horreur ». 2014 est aussi l’année de la sortie de son premier grand projet hors YouTube : son application mobile tout simplement nommée « Squeezie ».

Des débuts dans la musique avec toujours un pied dans le Gaming

Les années suivantes, Squeezie se diversifie encore plus, avec notamment la sortie en 2016 d’un Fan Fiction et d’un dessin animé imaginant une histoire d’amour entre lui et Cyprien. Véritable amoureux des animaux et de la musique, il consacre aussi de plus en plus de vidéos sur sa chaîne à ces deux passions, d’autant qu’il adopte en 2017 un chien shiba nommé Natsu, originaire du Japon, un pays où il se rend fréquemment. Si Squeezie avait déjà signé notamment une parodie d’une chanson de Max Boublil transformée en « J'aime Call Of », 2017 est l'année de ses vrais débuts musicaux avec d’abord « OVERWATCH RAP BATTLE », vidéo mêlant hip-hop et l’univers du jeu de Blizzard Entertainment qui totalise aujourd’hui près de 60 millions de vues. Puis le clip « PLACEMENTS DE PRODUITS » en duo avec son ami Maxenss, autre Youtubeur menant une carrière musicale en parallèle.

Des featurings avec Bigflo & Oli et un hit de l’été

Devenu un Youtubeur éclectique, Squeezie décide de créer en septembre 2018 une nouvelle chaîne secondaire nommée Squeezie Gaming, sur laquelle il compile les meilleurs moments de ses Lives Twitch, le plus souvent entouré d’amis Youtubeurs comme Mickalow ou Gotaga. Les Let’s Play migrent aussi sur cette chaîne qui reste très active (preuve que Squeezie reste avant tout un Gamer,) tandis que sa chaîne principale accueille de plus en plus de la musique. Squeezie y reçoit notamment plusieurs fois Bigflo & Oli en featuring pour de la création de productions musicales et même de clips (« Freestyle du Dico » totalise par exemple 40 millions de vues). De plus en plus attiré par la création musicale, Squeezie lance ensuite en 2019 le projet « Qui fera le meilleur hit de l’été ? (en 3 jours) » qui met au défi deux duos (Squeezie et le Youtubeur et ancien DJ Joyca, contre Freddy Gladieux et le producteur Kezah) de sortir un tube en 72 heures. Si c’est le titre « Mirador » du tandem Gladieux - Kezah qui bat le « Bye Bye » de Squeezie et Joyca, les deux chansons sont des gros succès sur les plateformes de streaming, et l’expérience est une réussite qui donne envie à Lucas Hauchard d’aller plus loin.

Un album et une marque de vêtements au top

En 2020, son premier album intitulé « Oxyz » sort le 25 septembre. Enregistré au Japon, cet opus au style musical urbain comprend deux featurings avec les artistes rap Némir et Gambi. Dès sa sortie, « Oxyz » se classe directement n°2 au top album français, ce qui confirme que Squeezie réussit pratiquement tout ce qu’il entreprend. Car il faut aussi signaler que le jeune Francilien a lancé avec succès le 3 juillet 2019 sa marque de vêtements Yoko, alliance de ses univers streetwear et japonais. Dirigée par son frère aîné designer-graphiste Florent Hauchard, l’équipe de Yoko vient de s’installer dans les nouveaux locaux de Squeezie, qui a déménagé et quitté la structure Webedia. Travaillant désormais ses vidéos de manière indépendante sous sa propre société nommée Bump, et animateur sur NRJ pendant deux semaines à l’occasion de la sortie de son album, Squeezie semble au début d’un nouveau chapitre de son histoire déjà très chargée !