Soprano : R&B, rap, variété française, quel est son style de musique ?

Le - modifié le - Par .

Soprano fait partie de ces chanteurs inclassables ! S’étant fait connaître en tant que rappeur, il évolue vers un style de musique beaucoup plus hétéroclite qui séduit un large public.

Ses débuts de kickeur

C’est dans les quartiers nord de Marseille, au Plan d'Aou, que Soprano, de son vrai nom Saïd M'Roumbaba, a grandi. D’une famille comorienne de confession musulmane, il débute en chantant du gospel à l’école coranique et se tourne par la suite vers la new-jack, un genre fusionnel de RnB et de Hip Hop. Mais c’est auprès de ses cousins Alonzo et Vincenzo et de son ami d’enfance, feu DJ Sya Styles qu’il se fait remarquer au travers de leur groupe Psy 4 de la Rime. Leur premier album en 2002 "Block Party", avec entre autres "Le son des bandits" en feat. avec Saleem ou encore "La vengeance aux 2 visages", est symbolique du rap français de l’époque, avec néanmoins une différence que Soprano ne quittera jamais : des refrains chantés et une vraie recherche de textes. Soprano rappe, mais déjà, il marque par ses vocalises aiguës, lesquelles l’emmèneront vers d’autres styles musicaux dans sa carrière solo.

Vers la musique urbaine

S’il est difficile de classer le genre musical de la star, c’est que lui-même se refuse à se cantonner dans un registre, préférant voguer au gré de ses inspirations. Loin de chercher des hits dits commerciaux, il préfère être libre de proposer divers répertoires influencés par ses idoles, tels Balavoine, Michael Jackson, Jay-Z ou Lil Wayne. Ne respectant aucun des clichés du rap, il prêche un éventail hétéroclite, comme il le démontre dans son album "Cosmopolitanie". Rock, lyrisme, rap, gospel, variété, cet opus est la preuve même que le Comorien a suffisamment de talent pour tout tenter. Autre aperçu de sa musique transgenre : son titre "Fresh Prince" qui mêle le hip-hop, le rap et des touches d’électro.

Un artiste pop

Soprano adore la variété et faire danser son public. Il séduit toutes les générations avec ses morceaux pop, comme "À la vie à l’amour", "Le clown" ou "Le diable ne s’habille plus en Prada", celui-ci étant extrait de son lumineux album "L’Everest". Car la pop star s’envole et entraîne avec elle un public qui se reconnait en lui. Abordant des thèmes de la vie quotidienne, parfois graves, les fans se régalent de ses chansons qui leur parlent. Soprano est d’ailleurs très proche des étoiles de la chanson française. C’est ainsi qu’il a écrit pour Kendji Girac, a collaboré avec Marina Kaye ou Gradur. Sa popularité après 27 ans de carrière et plus de 2 millions d’albums vendus ne faiblit pas, le chanteur ayant même été le premier rappeur à avoir rempli le stade Vélodrome en octobre 2017. Sa musique, composite, parfois poétique, souvent optimiste a encore un long chemin devant elle.