Soolking parle de ses featurings avec Dadju, Heuss L’enfoiré: «C’est un truc que je fais au feeling»

Le - Par .

Son nouvel album «Vintage», ses collaborations avec Dadju, Heuss L’enfoiré, Jul, son engagement pour la bonne cause… Soolking répond aux questions d’NRJ!

Soolking parle de ses inspirations pour "Vintage"

Soolking est artiste créatif. Grâce à sa culture musicale et à son expérience, le rappeur a créé son propre genre. En s’inspirant de «classiques» de variété ou encore de raï algérien, Abderraouf Derradji, de son vrai nom, donne un côté neuf aux anciens morceaux. Un style vintage qu’il a exploité dans son dernier album du même nom.

«Je le faisais même avant de faire l’album ‘Vintage’, d’ailleurs comme sur mes morceaux 'Guerilla' ou 'Dalida', où il y a un petit peu des références à d’anciens titres». Une inspiration qu’il puise également dans les parcours d’artistes qu’il admire, comme dans son titre «Billie Holiday». «Pour ‘Billie Holiday’ c’était plus sa musicalité et ce qu’elle a pu apporter à la musique. En général dans le jazz ou dans le blues».

Soolking évoque ses collab' avec Jul, SCH, Dadju

Soolking se confie sur ses collaborations avec Dadju, Heuss L’enfoiré, Jul

Dans ce dernier opus, Soolking s’est entouré d’artistes qu’il écoute au quotidien, et qu’il aime énormément: «Les collaborations, c’est un truc que je fais grave au feeling. Je fais la musique et je me dis ‘Oh tiens sur cette chanson je verrais bien untel ou untel’. Avant d’être artiste je suis un auditeur aussi. J’écoute beaucoup de musiques et il y a beaucoup d’artistes qui sont sur mon album que j’écoute aussi en temps normal».

Parmi ces fameux artistes se trouvent Dadju pour le titre «Melegim», Heuss L’enfoiré pour «La Kichta» ou encore SCH avec «Maryline». Il a également travaillé avec le groupe Ouled El Bahdja pour le titre «Liberté». Ce morceau est devenu un véritable hymne, notamment en Algérie. Un succès auquel Soolking ne s’attendait pas: «C’était inattendu, nous on ne savait pas que ça allait être ça».

Soolking s’engage avec Emmaüs

En parallèle de sa carrière musicale, Soolking est également un artiste engagé. Récemment, l’artiste a accepté de participer à un concert solidaire, organisé par Emmaus. Dès que ses producteurs lui ont proposé l’idée, il a immédiatement accepté: «Avant d’être ce que je suis aujourd’hui, j’étais dans une situation un peu difficile. Et c’est le peuple qui a fait en sorte que j’arrive là où j’en suis aujourd’hui». 

Et également pour cela que le rappeur a souhaité rendre la pareille: «Si nous maintenant à notre tour on peut aider des gens, on peut être là à donner de la force à des gens. Être la cause de certaines réussites ou de certaines situations et bah on le fera avec grand grand grand plaisir». 

Lire aussi