Le -
modifié le -

Sony et Microsoft annoncent une alliance inédite

© 

Les choses bougent dans l’univers des jeux vidéo. Certaines alliances qui semblaient impensables, il y a encore quelques mois ou quelques années, arrivent pourtant à se produire.

En effet, après des grands chocs comme l’arrivée des jeux SEGA sur tous les supports (y compris chez Nintendo), les jeux Mario & Sonic, le service PlayStation Now accessible sur PC, ou encore l’arrivée de jeux et services Xbox sur Switch et mobiles, on sent que les "barrières" d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui.

Microsoft et Sony, deux rivaux qui s’associent... sur certains sujets bien précis

Ainsi, nous venons d’apprendre une autre nouvelle surprenante, qui marquera sans doute l’histoire de notre loisir préféré : Microsoft et Sony, pourtant constructeurs de consoles concurrentes (les Xbox One et PS4), ont récemment annoncé un partenariat !

Ces deux entités vont collaborer pour améliorer les technologies actuelles de cloud gaming et de jeu en streaming, qui permettent de jouer quasi instantanément à n'importe quel jeu issu d’un catalogue, quel que soit le support, sans devoir l'acheter en boutique ni le télécharger (comme un Spotify pour la musique ou un Netflix pour la vidéo), en utilisant simplement la connexion internet.

Plus exactement, les deux géants vont développer des technologies et logiciels liés à Microsoft Azure, sa plateforme de cloud. Reste à voir désormais de quelle manière concrète Sony va pouvoir utiliser le service Azure pour les jeux ou applications PlayStation, et à quel point Microsoft va pouvoir se rendre “visible” sur les plateformes de Sony. En tous les cas, les deux partis se disent évidemment ravis et collaboreront sur d’autres domaines comme l’intelligence artificielle (IA) et des semi-conducteurs (matériaux essentiels des appareils électroniques).

Ce partenariat surprenant entre deux rivaux, vu par leurs dirgeants

Ainsi, Kenichiro Yoshida, PDG du groupe japonais Sony, énonce : « Depuis de nombreuses années, Microsoft a été un partenaire commercial de premier plan, même si les deux sociétés se font concurrence dans certains domaines. Je pense que le développement conjoint de futures solutions cloud contribuera grandement à l’épanouissement du contenu interactif. De plus, j’espère que, dans les domaines des semi-conducteurs et de l’IA, tirer parti de la technologie de pointe de chaque entreprise de manière complémentaire conduira à la création d’une nouvelle valeur pour la société. »

Du côté de Satya Nadella, PDG de Microsoft : « Sony a toujours été un leader dans les domaines du divertissement et de la technologie, et la collaboration que nous avons annoncée aujourd’hui s’appuie sur cette tradition d’innovation. Notre partenariat apporte la puissance d’Azure et d’Azure AI à Sony pour offrir de nouvelles expériences de jeu et de divertissement aux clients. »

Cette annonce ne concerne toutefois pas les consoles ou jeux à proprement parlé. Chaque société continuera de développer ses consoles séparément (comme les futures “PS5” et “Xbox Two”) et essaiera d’être le leader dans son domaine.

Un futur dans le nuage, avec un bon lot de concurrents

L’arrivée de Google dans l’univers gaming, avec sa plateforme de cloud gaming Stadia, n’y est sans doute pas pour rien. Cependant, au-delà de la concurrence, il faut reconnaître que les deux constructeurs avaient déjà bien exploré le terrain auparavant. On pense notamment au rachat de la société Gaikai (spécialisée dans le cloud gaming) par Sony en 2012 qui a permis l’existence du PS Now, ou à l’utilisation du cloud pour améliorer la puissance de calcul sur certains jeux comme Crackdown 3 annoncée depuis des années par Microsoft. Nintendo a aussi testé le cloud gaming sur les titres Resident Evil VII et Assassin’s Odyssey sur Switch, mais seulement au Japon.

Nous ne sommes sans doute que dans les premiers moments de l’ère “cloud gaming” et toutes les entreprises déjà présentes pourraient bientôt avoir de nouveaux concurrents sérieux ; des rumeurs évoquent notamment une arrivée possible d'Amazon, détenteur de Twitch et d’une puissante plateforme de service cloud)... Et n’oublions pas d’autres services relativement similaires, comme Shadow qui propose d’utiliser un PC gamer complet et puissant dans le cloud, ou Blacknut, une sorte de Netflix du jeu vidéo dédié à des jeux familiaux. Vous l'aurez comrpris, beaucoup d'entreprises ont définitivement la tête dans le(s) nuage(s) !