Shenmue : un mythe en pleine renaissance

Le - modifié le

Rarement une série n’aura autant marqué le monde du gaming en si peu de jeux. Mais malgré une apparition éclair au début des années 2000, personne n’a oublié l’OVNI Shenmue, de retour en août 2019.

Pourquoi Shenmue a marqué l’histoire

Sorti fin 1999 au Japon sur Dreamcast, Shenmue ne débarque aux États-Unis et en Europe qu’un an plus tard, à la fin de l’année 2000. Les joueurs, habitués alors aux balbutiements des studios de développement, prennent une véritable claque visuelle. La qualité des graphismes, couplée à un soin du détail de tous les instants dans les riches environnements du jeu, plonge les participants dans une expérience interactive inédite, au service d’un concept nouveau : le jeu d'aventure - simulation de vie.

Avec Shenmue, pas question de juste enchaîner les combats, et de naviguer entre différents boss. Pour amener Ryo au succès, vous devez véritablement incarner le héros, de la recherche de l’entraînement aux gestes du quotidien les plus basiques comme jouer aux cartes, boire un soda ou discuter avec des amis !

Shenmue 1 : la vengeance de Ryo

Shenmue base toute son histoire sur la quête de vengeance de Ryo Hazuki, qui voit son père Iwao assassiné dans le dojo familial par l’infâme Lan Di. Les motivations du principal antagoniste de l’histoire restent floues au début du jeu, mais l’homme est venu voler le miroir du dragon, un objet mystérieux au centre du destin de Ryo aux côtés du miroir du Phénix.

Tout au long de l’assimilation de Ryo de compétences susceptibles de lui permettre de rivaliser avec Lan Di, le joueur se familiarise avec les bases du succès de la série : l’aspect simulation de vie qui peut fréquemment amener le joueur à se perdre dans un Japon mêlant modernité et tradition, le système d’interactions QTE (Quick Time Event) durant les scènes cinématiques, l’effet de la météo et de l’heure du jeu sur le scénario et le comportement des PNJ (personnages non-joueurs)...

Shenmue 2, puis l’oubli

Une aventure si longue et riche en distractions que parvenu à la fin du premier opus, Ryo court toujours après la vengeance. L’histoire de Shenmue II débute donc avec le débarquement du bateau de Ryo à Hong Kong, où le jeune héros poursuit l’assassin de son père.

Régulièrement barré par ses hommes de main, il le poursuit jusqu’en Chine dans le village de Guilin, où il rencontre la jeune Shenhua, dont il rêve depuis la mort de son père. Le jeu s’achève sur l’apparition d’une mystérieuse épée permettant de dévoiler les secrets des deux miroirs. Un cliffhanger énorme, mis à mal par l’échec commercial de la Dreamcast qui met en pause la saga... pendant plus de 15 ans.

Shenmue 3

Car outre la disparition de la console de SEGA, le budget pharaonique réclamé par la série Shenmue (70 millions de $ pour les deux premiers épisodes !) est un frein considérable à la suite des aventures imaginées par son concepteur Yu Suzuki. Tombé dans l’oubli, Shenmue ressuscite en 2015 grâce à une campagne de crowdfunding Kickstarter (financement participatif) : en moins de deux heures, plus de 6 millions de dollars sont récoltés pour financer Shenmue 3, initialement prévu pour décembre 2017.

Face à l’ampleur du chantier, le jeu, dont certaines images ont commencé à filtrer sur le Net, a déjà fait l’objet de deux reports par l’éditeur, qui fixe désormais la sortie de Shenmue 3 au 27 août 2019 sur PS4 et PC. Soit le temps nécessaire pour rejouer pleinement aux deux premiers épisodes, pour se replonger dans l’univers si particulier de la saga !

Shenmue 3 : trailer Magic 2019