Sex Education : les dessous du tournage des scènes intimes

Le

Les scènes de sexe qui apparaissent dans la série Sex Education font beaucoup parler d'elles. Mais que se cache-t-il derrière ces scènes et quels sont les secrets de leur tournage ?

Des scènes de sexe chorégraphiées

Contrairement à d'autres séries destinées aux adolescents, Sex Education offre une représentation honnête et réaliste de ce à quoi ressemble la sexualité chez les jeunes. Mais pour être en mesure de montrer honnêtement des séances de masturbation ou des rapports sexuels entre deux adolescents vierges, les réalisateurs ont adopté une technique encore peu utilisée au cinéma : la chorégraphie. En effet, afin d'assurer la sécurité des acteurs et la réussite du tournage des scènes intimes, ces dernières sont chorégraphiées dans les moindres détails. Pas de place, donc, pour l'improvisation. Chaque baiser, chaque caresse et chaque mouvement sont en effet programmés en amont afin de limiter la gêne des acteurs et les risques de faux pas. Et c'est justement cette rigueur du tournage qui permet à chaque acteur de préserver son intimité tout en proposant un jeu particulièrement efficace et réussi.

Une coordinatrice pour les scènes intimes

Les producteurs de Sex Education font également appel à une coordinatrice spécialisée dans les scènes intimes. Son objectif ? Chorégraphier chaque scène de sexe afin de la rendre accessible pour les acteurs et plus vraie que nature pour les téléspectateurs. Cette coordinatrice prépare, supervise et conseille les acteurs pour leurs scènes de sexe et de nudité. Elle organise également régulièrement des ateliers permettant à chaque comédien de partager ses propres expériences de tournage de scènes délicates. Asa Butterfield, qui interprète le rôle d'Otis, a par exemple pu donner des conseils à sa collègue Emma Mackey (Maeve Wiley) grâce à sa longue expérience dans le cinéma. Avec ce travail en amont des tournages, la coordinatrice permet à chaque acteur de se sentir à l'aise tout au long de la scène intime, sans que cela n'atteigne sa propre intimité.

Des vidéos d’accouplements d’animaux pour inspiration

Pour puiser dans des ressources extérieures plutôt que dans leurs propres ressources, la coordinatrice des scènes intimes de Sex Education a demandé aux acteurs de regarder des vidéos d'accouplements d'animaux. Ces vidéos leur ont permis de comprendre les différents rythmes d'un rapport sexuel et de banaliser l'acte. Elles ont également été utiles pour préciser les gestes des acteurs et les diriger sans que ces derniers n'aient à puiser dans leurs propres habitudes et préférences. Les acteurs ont ainsi pu regarder des scènes de coït entre des éléphants de mer, des chats, des chiens ou encore des escargots, et s'inspirer de ces dernières pour leur jeu d'acteur. Ils ont également été invités à imiter l'orgasme des différents animaux sous l'œil aiguisé de leur coordinatrice. Et le résultat est plus que réussi, Sex Education fait la part belle aux scènes intimes !

Lire aussi