Le -
modifié le -

Sean Paul: comment le roi du reggaeton a traversé les décennies

© © Getty Images / Kevin Kane

Un chanteur qui suit les tendances

Sean Paul a débuté sa carrière en 1996, avec son single "Baby girl", qui le fait connaître dans son pays d'origine, la Jamaïque. Amoureux de reggae et de dancehall, le chanteur s'impose progressivement, grâce à son flow rapide et à sa voix suave. Avec ses trois premiers albums, "Stage One" (2000), "Dutty Rock" (2003) et "The Trinity" (2005), il rencontre un succès mondial fulgurant.

Le roi du reggaeton sait se renouveler et surfer sur les nouvelles tendances musicales, ce qui explique sa longévité. Il alterne ainsi des hits aux ambiances sexy, des chansons plus love et des titres hip-hop. Devenu un artiste incontournable, Sean Paul continue sa carrière prestigieuse, avec un sixième album, "Full Frequency", sorti en 2014.

Des duos très efficaces

Sa réussite, Sean Paul la doit aussi à ses nombreuses collaborations artistiques réussies. Ses duos avec Beyoncé ("Baby Boy") et Blu Cantrell ("Breathe") lui ont permis de gagner une notoriété mondiale. Il a travaillé avec divers artistes: Akon, Pitbull, 50 Cent, Snoop Dogg, Rihanna, Bob Sinclar, Tal...

Ces dernières années, il a cumulé les hits internationaux, avec le remix de "Cheap Thrills" avec Sia, le titre "Clean Bandit-Rockabye" avec Anne-Marie, ou encore "No lie" avec Dua Lipa. En 2018, il apparaît dans un clip sulfureux, "Mad Love", en collaboration avec David Guetta et Becky G, ainsi que dans une vidéo déjantée, "Tip Pon it", fruit de son travail avec Major Lazer. Le chanteur de reggaeton fait toujours sensation, avec ses looks hip-hop et ses lunettes noires de star!