Sardoche: son incroyable parcours dans l'eSport

Le - Par .

Dans le monde du streaming de jeux vidéo, Sardoche est une personnalité connue pour ses lives et ses incursions remarquées sur le web. En parallèle, il mène aussi une carrière dans l’eSport.

Une passion indéfectible pour les jeux vidéo et les parties en ligne

Né en 1993, Sardoche grandit dans le département du Val-d’Oise. Il se passionne pour les jeux vidéo dès le plus jeune âge. Il s’intéresse tout particulièrement aux titres qui proposent des parties multijoueurs en ligne. C’est notamment le cas de "Dofus", "World of Warcraft", sans oublier "Counter-Strike : Source". Au début des années 2010, il se prépare à entrer en école d’ingénieur en rejoignant une classe préparatoire PCSI (Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur).

Du streaming et des compétitions eSport pour Sardoche

À partir de 2014, Sardoche se lance dans le streaming de jeux vidéo avec l’un de ses titres favoris : "League of Legends". Ses parties sont diffusées sur le site d’un autre streameur, Corobizar. Toujours sur le jeu de Riot Games, Sardoche fait également ses premiers pas dans les compétitions d’eSport. Sa première incursion survient en décembre 2014, lors de la Paris Games Week. Il joue avec l’équipe des "Frères du Purgatoire" et décroche la 4e place, au pied du podium.

La confirmation de ses performances en eSport avec un titre de champion de France

L’année suivante, "Les Frères du Purgatoire" deviennent "Imaginary Gaming". Sardoche enchaîne alors les victoires. Toujours sous les couleurs de son équipe, il décroche le titre de champion de France de "League of Legends" à l’occasion de la 8e édition de l’événement Lyon e-Sport. Après avoir quitté la formation, Sardoche rejoint un autre groupe, "Melty e-Sport Club", à la fin de l’année 2015. Cette collaboration demeure néanmoins courte, car il ne reste que deux mois.

Une ascension dans le streaming, mais un intérêt intact pour l’eSport

Entre deux compétitions d’eSport, la carrière de streameur de Sardoche prend un nouveau tournant avec la plateforme Twitch. Il devient rapidement une référence nationale sur "League of Legends", "Rocket League" et "TrackMania". Il ne délaisse pas pour autant le monde de l’eSport. En 2016, il intègre l’équipe "Lamasticrew" en tant qu’analyste. À cette occasion, il rejoint son ami Corobizar. Sardoche enchaîne ensuite avec une participation au DreamHack Tours, sous les couleurs de "GG Call Nash".

L’eSport, c’est terminé pour Sardoche ?

Fin 2017, Sardoche se retrouve au sein de l’équipe "ArmaTeam", toujours pour entreprendre des compétitions sur "League of Legends". Bien qu’elle termine 3e au Baloise International Gaming Show, la formation ne parvient pas à se distinguer lors d’autres événements. Parmi ceux-ci, on peut évoquer le Lyon e-Sport 11, la BlackPills Cup et le DreamHack Tours 2018. Sardoche délaisse un temps le monde de l’eSport et se consacre pleinement au streaming. Au cours de l’année 2020, il décide de reformer "Les Frères du Purgatoire" avec Kameto, Kaze, Myw et Bloos. Il participe alors à la 6e étape de l’Open Tour France 2020, mais perd face à la "Shield eSport".