Sam Smith pense aux cœurs solitaires avec son hit «To Die For»

Le - Par .

En cette Saint-Valentin, Sam Smith vient de dévoiler un nouveau hit, spécialement conçu pour ceux qui souffrent en amour et se sentent seuls. Ecoutez «To Die For».

Écoutez «To Die For» sur la radio digitale NRJ NEW HITS FRIDAY.

Si vous êtes célibataire en ce 14 février, rassurez-vous, Sam Smith a pensé à vous! Il vient de sortir un une ballade mélancolique, «To Die For», dans laquelle il chante son envie de trouver l’amour avec ces paroles: «I just want somebody to die for», soit en français: «Je veux juste une personne pour laquelle je pourrais mourir».

«To Die For» est le premier single que Sam Smith sort en 2020. Il fait suite aux titres dévoilés en 2019, «I Feel Love», «How Do You Sleep?», et «Dancing with a Stranger» avec Normani.  

Le hit fera partie de la tracklist du nouvel album de Sam Smith. Le chanteur vient d’annoncer que le troisième opus de sa carrière sera disponible le 1er mai prochain. Le disque portera le même nom que son récent single, «To Die For».

Sam Smith se livre comme jamais dans «To Die For»

Ce single est un titre très personnel pour Sam Smith: «J’ai mis tout mon cœur et toute mon âme dans cette chanson. Tellement heureux de savoir que cette chanson vous appartient maintenant. Et je ne peux exprimer à quel point je suis excité de la chanter en live un jour. J’espère que vous l’aimerez.», explique l’artiste sur son compte Instagram.

Lundi dernier, le chanteur britannique s’était confié sur les réseaux sociaux de Capital Records, à propos de «To Die For» : «Sortir cette chanson va être compliqué – J’ai l’impression qu’elle fait partie d’une profonde part de moi. Je l’ai écrite avec Jimmy Napes et Stargate à Los Angeles, pendant un cheminement intime et une période de cœur brisé. C’est un morceau pour les cœurs solitaires qui souffrent en cette Saint-Valentin.» 

Ce n’est pas la première fois que Sam Smith travaille avec Jimmy Napes et Steve Fitzmaurice Stargate. Il avait déjà collaboré avec ces producteurs sur le titre «Too Good At Goodbyes».

Lire aussi