« Riverdale » : Lili Reinhart évoque son ressenti face aux moqueries de la série

Le - Par .

Alors que l’ensemble du casting de « Riverdale » se dit prêt à se tourner vers d’autres projets, Lili Reinhart a évoqué ses difficultés quant aux moqueries à l’égard du show.

Depuis sept ans Lili Reinhart incarne Betty Cooper dans la série phénomène « Riverdale », un programme qui l’a propulsé au-devant de la scène avec ses bénéfices et ses inconvénients. En effet, la série de 135 épisodes, qui avaient démarré comme un comics un peu dark, a pris de plus en plus de dimension loufoque au fur et à mesure des années. On note notamment que plusieurs extraits de la saison 6 avaient fait le buzz. On y voyait les héros développer des supers pouvoirs ou encore projeter des rayons laser avec la paume de leur main. Des virages scénaristiques qui n’ont pas manqué de faire réagir les internautes.

Cependant, lors d’une interview accordée à Vulture, l’actrice de 26 ans est revenue sur les moqueries subies par la série au fur et à mesure des saisons. « Je pense qu'il est important de reconnaître que l'on se moque beaucoup de notre émission. », confie-t-elle au magazine, « Les gens voient des extraits sortis de leur contexte et se disent : "Quoi ? Je croyais que c'était une émission sur les adolescents". C'est aussi ce que nous pensions dans la première saison. Mais il n'a pas été facile de se sentir la cible d'une plaisanterie ».

Lili Reinhart: « On veut tous être des acteurs et l’on est passionné par ce que l’on fait »

Malgré tout, l’actrice garde de très bons souvenirs de ces sept années passées dans la peau de Betty Cooper bien que le projet final n’ait pas toujours matché avec les attentes du public. « On veut tous être des acteurs et l’on est passionné par ce que l’on fait », assure-t-elle, « Aussi, lorsque l'absurdité de notre série est devenue un sujet de discussion, cela a été difficile. C'est « What the fuck ? » C'est là tout l'intérêt. Lorsque nous faisons nos lectures à table et que quelque chose de ridicule se produit, Roberto [Aguirre-Sacasa, le réalisateur] rit parce qu'il comprend l'absurdité et la drôlerie de la chose ».

Une opportunité professionnelle dont se réjouit la star du film « Une vie ou l’autre » : « Nous pouvons tous être heureux d'avoir eu un putain de job pendant sept ans. Je pourrais parler au nom de chacun d'entre nous : Nous ne ferons plus jamais quelque chose qui fait plus de 100 épisodes ». Rendez-vous est donc pris le 23 août découvrir le dernier épisode et dire adieux à la série Netflix.