Rihanna et LVMH : un partenariat qui entre dans l’histoire

Le - Par .

À la tête d'une marque de cosmétiques, de lingerie et de prêt-à-porter et forte d'une carrière musicale reconnue, Rihanna devient l'une des femmes d'affaires les plus puissantes de la planète. Sa collaboration avec le groupe LVMH lui permet de s'imposer dans le milieu du luxe.

Rihanna et LVMH

En parallèle de sa carrière musicale au sommet avec une discographie riche et variée et des millions d’albums vendus, Rihanna est aussi devenue en quelques années une businesswoman hors pair. Très vite, la célèbre chanteuse se lance dans la mode. Elle imagine plusieurs parfums mais aussi crée diverses lignes de vêtements et d’accessoires. En 2008 par exemple, elle s’associe à la maison Gucci pour lancer une ligne de sacs à mains dont 25% des bénéfices sont reversés à l’UNICEF. En 2011, c’est au tour de la marque Armani de faire appel à la sirène de la Barbade pour une collection de vêtements et sous-vêtements. En 2014, Rihanna signe également un contrat avec Puma pour proposer des vêtements sportswear sous la collection FENTYXPUMA. Un an plus tard, Rihanna s’entoure de la maison Dior pour lancer une ligne de vêtements mais aussi une collection de lunettes quelques mois plus tard.

L’interprète de «Umbrella» lance par la suite sa propre marque de cosmétiques, Fenty Beauty (en référence à son nom de famille) en septembre 2017 aux côtés de Kendo, la filiale du groupe LVHM. À travers cette ligne de maquillage, Rihanna s’adresse à toutes les femmes et propose des produits pour toutes les carnations – pas moins de 40 teintes de fond de teint sont ainsi disponibles à la vente : «Fenty Beauty by Rihanna a été créée pour tous : pour les femmes de toutes carnations, personnalités, attitudes, cultures et origines ethniques. Je voulais que ma marque parle à tout le monde», explique Rihanna dans un message diffusé sur le site du groupe.

Et dès le lancement de cette gamme, la superstar connaît un succès fulgurant. Le célèbre magazine Time nomme d’ailleurs Fenty Beauty l’une des meilleures inventions de l’année 2017. Un an plus tard, la marque aurait aussi généré pas moins de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Forte de ce succès florissant, Rihanna décroche par la suite d’autres contrats avec le groupe porté par Bernard Arnault. Après le maquillage, la chanteuse s’attaque à la lingerie (la ligne Savage X Fenty dévoilée en mars 2018) mais aussi au prêt-à-porter et à la maroquinerie de luxe. Comme l’explique le communiqué du groupe LVMH, cette nouvelle enseigne, basée à Paris, «incarne la vision de la mode de Rihanna tant sur ses créations de prêt-à-porter, souliers et accessoires, que sur ses choix en termes de distribution et de communication».

Rihanna première femme de couleur à la tête d’une marque chez LVMH

Avec cette collaboration, Rihanna devient la première femme noire à diriger une maison de luxe au sein du groupe LVMH, depuis la création de la marque Christian Lacroix en 1987. Une petite révolution donc. Elle est aussi la première femme à créer une marque originale chez LVMH, le leader mondial des produits de luxe et une artiste internationale qui plus est. Une vraie reconnaissance pour la fashionista: «Créer une marque avec LVMH est un moment incroyablement spécial pour nous, a poursuivi Rihanna dans ce même communiqué. Monsieur Arnault m’a donné carte blanche artistique pour développer une Maison de mode dans l’univers du luxe. Je ne pouvais imaginer meilleur partenaire, à la fois en termes de créativité et de business, et je suis maintenant impatiente de dévoiler nos créations.»

Un lancement à Paris

C’est dans la capitale française que la célèbre chanteuse décide de lancer Fenty. Une boutique éphémère, installée au 10, rue de Turenne dans le quartier du Marais, est ainsi inaugurée le 24 mai 2019 pour une ouverture jusqu’en juin de la même année. Présente pour l’événement, Rihanna est accompagnée d’autres designers renommés tels que Simon Porte Jacquemus, Maria Grazia Chiruri, directrice artistique de Dior, Olivier Rousteing pour Balmain ou encore Kris Van Assche, directeur artistique de Berluti.

Rihanna : à quoi ressemblent ses collections ?

Souhaitant casser les codes et proposer une collection à son image mais aussi adressée à toutes, Rihanna souhaite rassembler. Elle imagine donc des tailleurs pantalons, des chemises amples immaculées ou encore des ensembles cintrés à la taille façon corset, aux teintes neutres : «Je voulais que cette première collection soit facile à porter, à la fois intemporelle et très forte visuellement, confie-t-elle à l’occasion d’une interview accordée à Johanne Courbatere de Gaudric aux Echos. Où les grands classiques comme le jean, la chemise ou la veste de tailleur sont twistés d'une touche ultraféminine. Si vous regardez bien, la taille et les épaules sont souvent soulignées. Il y a une pièce du vestiaire des femmes que j'adore, c'est le corset. Je l'ai donc décliné sur des blouses, des robes, des jupes courtes ou les pantalons». En ce qui concerne la sortie de nouvelles collections, Rihanna opte pour le système de drop, qui consiste à commercialiser des produits en éditions limitées. Comptez environ 200 euros pour un t-shirt ou encore 1 300 euros pour une parka/manteau. Les vestes et les robes sont accessibles à partir de 900 euros.

Rihanna s’impose ainsi comme une redoutable femme d’affaires, inspirée et inspirante. Ses idées et ses collaborations lui permettent de s’inscrire dans la lignée de ces femmes qui marquant à jamais l'histoire. C’est aussi en 2019 que la maison Fenty remporte le «Urban Luxe Award» lors des British Fashion Awards, événement organisé à Londres. Une autre consécration pour la superstar, au sommet de son empire à seulement 31 ans.

Lire aussi