Returnal : L'exclusivité PS5 la plus énigmatique se dévoile enfin

Le

Finalement prévu pour la fin avril, Returnal commence à se révéler petit à petit. Découverte de l’un des jeux PS5 qui suscitent le plus d’attentes cette année.

Returnal, l’un des jeux les plus attendus de l’année

Parmi les nombreuses exclusivités PlayStation 5 promises par Sony en 2021, Returnal fait clairement partie des jeux les plus attendus. Annoncé au moment de la révélation du design final de la PS5 en juin dernier au milieu d’autres grands titres (Spider-Man: Miles Morales, Gran Turismo 7, Ratchet and Clank: Rift Apart...), Returnal avait déjà fait forte impression. Avec une ambiance originale mélangeant survival horror et science-fiction, des premières images aux graphismes 3D incroyables et un scénario déjà très intrigant sans pour autant trop en dire. Mais alors que Sony Interactive Entertainment est ensuite resté discret sur sa future pépite (sans doute pour entretenir une partie de mystère qui colle bien avec son atmosphère), les récentes révélations faites autour de ce jeu de tir à la troisième personne (TPS) ont mis encore un peu plus l’eau à la bouche des joueurs.

Un jeu de tir qui semble naviguer entre puissance et élégance

Développé par le studio finlandais Housemarque réputé pour ses shoot’em’up (Super Stardust HD, Dead Nation, Resogun...), Returnal s’est dévoilé ces derniers jours avec deux bandes-annonces consacrées à son gameplay. On y découvre un peu plus la protagoniste du jeu, Selene, une astronaute prise au piège dans une boucle temporelle qui se retrouve sur une planète hostile entourée par d’énormes monstres. Ces trailers ont aussi confirmé que ce TPS emprunte quelques éléments au genre rogue-like, notamment sa mécanique de morts fréquentes à laquelle le joueur doit répondre par l'obligation de devenir plus fort à chaque résurrection, en apprenant de ses erreurs passées. Ils nous montrent également que les combats seront à la fois ultra-intenses (les monstres ont l'air nombreux et puissants) et très fins de par la qualité des graphismes qui détaillent chaque élément du jeu avec une précision folle. Il faudra aussi que le joueur apprenne à s’équiper convenablement, à l’aide de différents objets trouvés sur la planète, ou parfois même en se greffant au corps des parasites qui semblent pouvoir rendre soit plus fort, soit plus faible.

Un (léger) report pour polir le diamant

Avec Returnal, Housemarque voulait passer un cap, ce qui est chose faite avec ce premier titre AAA en 3D de son histoire, mais aussi réaliser une prouesse technique. Au vu des premières images du jeu, cet objectif semble également en bonne voie même s’il faudra attendre la sortie officielle pour en avoir la confirmation, d’autant plus après la déception autour de la première sortie de Cyberpunk 2077, qui semblait incroyable à travers ses différentes bandes-annonces. Pour peaufiner son bijou, Housemarque a d’ailleurs repoussé Returnal du 19 mars au 30 avril, ce qui semble plutôt être une bonne nouvelle pour les joueurs. Autre bon point pour ce TPS rogue-lite, les développeurs ont annoncé à PlayStation Official Magazine que le disque dur de la PS5 permettra à Selene de réapparaître presque immédiatement après avoir été tuée. De quoi ne pas trop rager à chacune de ses nombreuses morts…